PSG : Thomas Tuchel face aux médias, ce qu'il faut en retenir
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
Conférence de presse

PSG : Thomas Tuchel face aux médias, ce qu'il faut en retenir

L'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, était face aux médias il y a quelques minutes. Et ce avant le déplacement à Nantes, demain soir à 21 heures.

Passe compliquée pour Thomas Tuchel, l'entraîneur du PSG. Certes, sa formation reste sur deux belles victoires en Ligue 1 (Dijon, 4-0) et en Ligue des Champions (Istanbul BB, 2-0), ô combien importantes, mais le technicien allemand doit faire face à une avalanche de blessures. Ce qui sera une fois encore le cas, demain, pour affronter le FC Nantes.

Il y a quelques minutes, face aux médias, il en a dit plus sur l'état de forme de son groupe. "Outre Di Maria, suspendu, seront indisponibles pour le déplacement à Nantes : Icardi, Draxler, Paredes, Verratti et Neymar. Actuellement, il est compliqué de travailler l'intensité, mais la tactique, on peut, avec des vidéos. Neymar ? Il pourra revenir, mais seulement après la trêve internationale. On est tristes pour lui. Au sujet d'icardi, j'espère qu'on pourra le revoir à l'entraînement en début de semaine prochaine. Pour Draxler et Verratti, ce sera plus long."

Tuchel a également donné son sentiment sur Moise Kean, récent double buteur en Ligue des Champions. "Le plus important, c'est qu'il continue de mettre de l'intensité. Il a des capacités physiques évidentes. Il doit continuer comme ça. Mais le fait qu'il marque comme il l'a fait récemment, c'est beaucoup de confiance en plus. Tant mieux. "

 

Voir AUSSI : TOUTE l'ACTUALITE DU PSG

Des critiques sur le jeu

Alors que le PSG semble repartir du bon pied, Tuchel a été interrogé sur le jeu de son équipe. Qui ne plaît pas à tout le monde. "On ne peut pas convaincre tout le monde, je le sais. Nous, on fait ce qu'on peut. Et en effet retrouver notre meilleure façon de jouer. On n'a pas notre meilleur niveau, OK. Mais nous sommes capables de gagner, à l'extérieur où à domicile. On va essayer de s'améliorer, bien entendu, mais à chaque fois, je ne sais jamais qui je vais pouvoir aligner comme titulaire. Difficile de trouver un déclic dans ces conditions.