Ultras du PSGCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCRET

PSG : un groupe ultra ayant frappé contre l'OL dissous en catimini

Un décret paru hier au Journal Officiel a prononcé la dissolution du groupe Ferveur Parisienne, qui appartenait au CUP. Ces ultras du PSG s'étaient tristement distingués lors de PFC-OL la saison dernière, qui avait entraîné l'expulsion des Gones de la Coupe de France après de graves incidents en tribunes.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des meilleurs passeurs de l'histoire

Il y a quasiment un an (c'était le 17 décembre 2022), de graves incidents s'étaient produits au stade Charléty lors du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL. Les ultras lyonnais avaient affronté des supporters locaux qui, après enquête, s'étaient avérés être des fans du PSG venus chercher la bagarre. Le PFC et Lyon avaient été immédiatement exclus de la compétition, les Gones prenant également des interdictions de déplacement pour plusieurs matches. Mais les ultras parisiens ont finalement également été sanctionnés.

Dans le Journal Officiel paru hier samedi, un décret cosigné par la Première Ministre, Elisabeth Borne, et le ministre de l'Intérieur, Gérard Darmanin, annonce la dissolution du groupe Ferveur Parisienne, anciennement baptisé Porte 411. Une vingtaine d'exactions leur sont reprochées, dont le fameux PFC-OL, entre 2019 et 2022. Le PSG avait déjà pris des mesures à son encontre en le bannissant du Parc des Princes.

Pour résumer

Un décret paru hier au Journal Officiel a prononcé la dissolution du groupe Ferveur Parisienne, qui appartenait au CUP. Ces ultras du PSG s'étaient tristement distingués lors de PFC-OL la saison dernière, qui avait entraîné l'expulsion des Gones de la Coupe de France après de graves incidents en tribunes.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.