Nasser Al-Khelaïfi (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
BAIL

PSG : un suicide financier a mis Al-Khelaïfi en pétard

En annonçant samedi que le Parc des Princes n’était pas à vendre, la maire de Paris Anne Hidalgo a agacé au sommet du PSG, qui a déclaré chercher un nouveau lieu pour faire jouer son équipe.

Zapping But! Football Club PSG : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Bleu

Anne Hidalgo a pris le risque de s’opposer frontalement au PSG hier. « Très clairement, le Parc des Princes n’est pas à vendre. Et il ne sera pas vendu. C’est une position ferme et définitive », a déclaré la maire de Paris. Selon L’Équipe, Nasser Al-Khelaïfi n’a pas apprécié cette prise de parole et n’aime pas en général qu’on lui tienne tête. Cette sortie répond à la polémique née des déclarations pendant la Coupe du monde du dirigeant qatarien qui, à la surprise générale même au sein de son propre club, avait dit que s’il ne pouvait pas acheter le stade de la porte de Saint-Cloud, il s’en irait.

Moins d’une heure après la publication de l’entretien avec Hidalgo, le PSG a dégainé un communiqué cinglant : « Il est décevant d’entendre que la Maire de Paris veut déloger le Paris-Saint-Germain et ses supporters du Parc des Princes tout en ajoutant des dizaines de millions d’euros à la charge des contribuables parisiens pour maintenir la structure d’un stade qui a plus de cinquante ans et a besoin d’une rénovation complète. Le PSG et le Parc des Princes font partie de l’histoire et du patrimoine de Paris. Tout le monde est perdant dans la position prise par la maire. Le Paris-Saint-Germain est maintenant obligé de trouver des options alternatives pour relocaliser le club, privant Paris d’un investissement majeur pour son attractivité. Ce n’est pas l’issue que le club, ni ses supporters, espérait. »

En interne, on parle de « suicide financier » d’Hidalgo... Le PSG va désormais mener des études pour voir où il pourrait implanter sa nouvelle enceinte. Le Stade de France est une piste. L’hippodrome de Saint-Cloud en est une autre. Poissy, là où le club va ouvrir son futur centre d’entraînement courant 2023, apparaît encore plus complexe. Si le Parc des Princes s’annonce comme un sujet brûlant de l’actualité du PSG dans les prochaines semaines et mois, L’Équipe estime qu’il y a fort à parier que le club ne devrait pas en partir de sitôt.

Pour résumer

En annonçant hier que le Parc des Princes n’était pas à vendre, la maire de Paris Anne Hidalgo a agacé au sommet du club parisien, qui a déclaré chercher un nouveau lieu pour faire jouer son équipe dans les années à venir.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.