Résultats Ligue des Champions : le PSG battu par Manchester United (1-2), le Stade Rennais freiné par Krasnodar (1-1)
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
EUROPE

Résultats Ligue des Champions : le PSG battu par Manchester United (1-2), le Stade Rennais freiné par Krasnodar (1-1)

Le PSG et le Stade Rennais effectuaient leur entrée en Ligue des Champions ce soir face à Manchester United et Krasnodar. Résultats, deux matches nuls (1-1) et des regrets dans les deux camps.

C''était le grand soir pour la Ligue des Champions. Avec le début des phases de groupes et l'entrée en lice de deux clubs français, le PSG et le Stade Rennais.

Au Parc des Princes, le PSG de Thomas Tuchel a longtemps rencontré de sérieuses difficultés. Outre une formation parisienne peu mobilisée au début de la rencontre, en cause, un David De Gea quant à lui  très bien inspiré. Le gardien de MU est notamment intervenu face à Di Maria et Kurzawa. Autre coup dur pour les Parisiens, et toujours en première période, un pénalty arrêté par Keylor Navas, mais donné à retirer après vérification de la vidéo. Navas avait en effet quitté sa ligne pour quelques centimètres et Manchester United, avec Bruno Fernandes, ne laissait pas l'occasion passer de mener au score. 

Au retour des vestiaires, jouant enfin plus haut, le PSG se créait de nombreuses occasions (Mbappé, Neymar), ne parvenant pas à tromper la vigilance de De Gea, impeccable. Mais à la 55e minute, et sur corner, c'est Martial, de la tête, qui trompait son gardien et permettait aux Parisiens d'égaliser. Alors qu'on se dirigeait vers un match nul, l'inévitable Marcus Rashford, comme il y a deux ans au Parc, faisait mal aux Parisiens. Pas de pénalty, cette fois, mais une frappe du pied droit de l'angle de la surface qui trompait Navas (1-2, 87e).

Le Stade Rennais, quant à lui, opposé face aux Russes de Krasnodar, a profité des 45 premières minutes pour faire briller le gardien russe, Safonov. Et notamment Eduardo Camavinga qui, d'un frappe enveloppe du gauche, a contraint le gardien à une sublime parade (25e). Les Bretons ont ouvert le score au retour des vestiaires, sur pénalty, transformé par Guirassy (1-0, 56e). Un avantage de très, très courte durée puisque Krasnodar égalisait par Ramirez, au prix d'une magnifique frappe du gauche dans la lucarne (1-1, 59e). Les Rennais, par Hunou et même Guirassy, ont bénéficié des occasions pour reprendre l'avantage. Mais au même titre que le PSG, les Bretons laissent filer deux points précieux dans la course à la qualification.