Achraf Hakimi (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PUTSCH

Stade Rennais, PSG : Aguerd et Hakimi sains et saufs, le Parisien donne des nouvelles

La tentative de coup d’état hier à Conakry en marge du match entre la Guinée et le Maroc n’a pas eu de répercussions trop inquiétantes sur la délégation des Lions de l’Atlas.

Zapping But! Football Club PSG : le Parc des Princes, une forteresse devenue vulnérable

Hier fut une journée particulièrement éprouvante pour le football international. Avant la mascarade entre le Brésil et l’Argentine, le match entre et la Guinée et le Maroc a été annulé à Conakry en raison d’une tentative de coup d’État. Un groupe armé a en effet pris d’assaut le palais présidentiel pour arrêter le chef de l’État, Alpha Condé, 83 ans, réélu en 2020 pour un troisième mandat.

Les deux sélections ont alors reçu ordre de rester confinées. Si les Guinéens, logés au Sheraton Grand Conakry, éloigné du centre-ville, n’ont rien entendu des affrontements, les Marocains ont vécu les événements de plus près. « On a entendu des coups de feu à côté toute la journée, soufflait le sélectionneur marocain Vahid Halilhodzic depuis l’hôtel Palm Camayenne. Ça tire depuis 10 heures ce matin environ. Le palais présidentiel n’est pas très loin de nous. J’ai vu des soldats traverser la rue en courant. »

La délégation – dont Sofiane Alakouch (Metz), Achraf Hakimi (Paris-SG), Nayef Aguerd (Rennes) et Sofiane Boufal (Angers) – a finalement décollé pour le Maroc en fin de soirée. Le latéral droit du PSG a donné des nouvelles rassurantes pendant la nuit. « Merci à tous pour les messages et le soutien, a affirmé Hakimi sur Twitter. Ça a été une journée très intense mais grâce à Dieu nous sommes sains et saufs au Maroc. Bonne nuit. »






Pour résumer

La tentative de coup d’état hier à Conakry en marge du match entre la Guinée et le Maroc n’a pas eu de répercussions trop inquiétantes sur la délégation des Lions de l’Atlas. Achraf Hakimi a donné des nouvelles rassurantes cette nuit.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert