PSG : Javier Tebas propose une étrange conciliation au Qatar et tance encore la violence de L1
Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
SAILLIES

PSG : Javier Tebas propose une étrange conciliation au Qatar et tance encore la violence de L1

S'il est toujours aussi offensif contre le PSG, Javier Tebas prône aussi le dialogue avec le Qatar. Le président de la Liga n'est plus à une contradiction près...

Zapping But! Football Club PSG : les chiffres de la carrière de Georginio Wijnaldum

Lancé dans sa croisade contre le PSG, Javier Tebas en a remis une couche ce jeudi soir à l'occasion du World Football Summit. Dans des propos accordé à RMC Sport, le président de la Liga espagnole a une nouvelle fois provoqué le club de la Capitale... Tout en invitant Nasser Al-Khelaïfi et QSI à se rendre à Madrid pour discuter.

« Nous leur avons répondu que nous aimerions les inviter à Madrid, ou les rencontrer où ils veulent, et nous leur expliquerons exactement les raisons pour lesquelles nous avons dit ce que nous avons dit. Je suis prêt à m'asseoir à une table, avec le PSG, et leur expliquer pourquoi je pense qu'ils ne respectent pas les règles du fair-play financier. Nous pourrions clarifier la situation. Mais ils ne nous ont pas encore répondu. J'imagine donc que quand nous publierons notre réponse, ils reviendront vers nous », a lâché un Tebas toujours aussi déterminé.

Tebas fait la leçon à la France et sa violence

Quant aux incidents dans les stades français, Javier Tebas ne s'est pas privé pour tirer à vue et vanter son modèle espagnol : «Il y a huit ans, nous avons lancé une campagne stricte contre la violence, avec nos clubs parce que ça a vraiment nui à l'image de notre compétition au niveau mondial. Ce n'est pas tant tel groupe de supporters ou telle équipe. Parce qu'ici en Espagne, les gros titres étaient juste : "Violences dans le football français." Donc ça nuit vraiment au championnat, les gens ne veulent pas voir le football lié à la violence. Les gens veulent profiter du sport sans se retrouver mêlés à des situations violentes. En France, malheureusement, il y a eu beaucoup de violence, même dans les matches de pré-saison je crois, avec l'OM. Cette violence n'est pas bonne et ce sujet doit être pris très au sérieux. (...) Si le football français veut grandir, devenir un pionnier dans le monde, la première chose qu'ils ont à faire est d'éradiquer ces épisodes violents car ils nuisent à l'image du championnat à travers le monde». Et si on commençait à parler endettement des clubs, Javier, pour rigoler un peu ?

Tebas prône le dialogue avec le PSG

S'il est l'un des plus offensifs à l'égard du PSG et de son non-respect des règles du fair-play financier, Javier Tebas est aussi prêt à dialoguer avec les dirigeants qataris du club français. Une ambivalence qu'il explique.