PSG - Mercato : Mbappé, Tuchel, Neymar, Danilo, Motta... Leonardo lâche toutes ses vérités !
Leonardo (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
VÉRITÉS

PSG - Mercato : Mbappé, Tuchel, Neymar, Danilo, Motta... Leonardo lâche toutes ses vérités !

Le directeur sportif du PSG Leonardo a répondu crûment à diverses questions concernant l'actualité du club de la capitale. Morceaux choisis.

Le cas des blessures à répétition

« Je pense que tous les clubs passent par ce moment-là, on voit par exemple Fati au FC Barcelone. La France a vécu encore plus la situation à cause de quatre mois sans compétition due au Covid-19, cela n’arrive jamais. Ensuite, on a repris dans des conditions compliquées avec le championnat, les matches internationaux. Danilo, Raphina et Kean ne sont par exemple pas blessés car ils viennent d’êtres championnats. »

Où en sont les prolongations au PSG ? 

« On a déjà démarré un peu les prolongations, on va intensifier dans les prochaines semaines.  Je parle de discussions pour Mbappé, Di Maria, Neymar... Pour Bernat, on va voir après sa blessure et je n’oublie pas Draxler. Il faut rappeler que les gens ne peuvent pas se déplacer, c’est plus compliqué pour négocier. On a démarré les discussions depuis beaucoup de temps (sic) mais on aura les idées claires dans peu de temps. »

Mbappé est-il destiné au Real Madrid ? 

« En Espagne, il y a beaucoup d’annonces des clubs par rapport à la politique. Nous, on parle directement avec Kylian, c’est comme cela qu’on fonctionne. Je suis confiant car je pense que le PSG sera l’équipe des cinq prochaines années. Des équipes ont connu leur cycle, d’autres sont en bonne forme mais auront des problèmes dans quelques années. Nos joueurs sont jeunes, avec Kylian et Neymar qui sont dans le Top 3 car Messi et Ronaldo vont commencer à sortir. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Pourquoi avoir bouclé le mercato estival si tard ?

« C’était prévu comme cela. Si on pense à trois mois avant la fin du marché, on était confiné avec des problèmes financiers et organisationnels. Cette année, c’était incroyable car on ne savait pas comment organiser le mercato. On devait faire des opportunités, qui arrivent plus vers la fin que le début. Je remarque que les joueurs qui sont arrivés cet été sont les joueurs qui jouent le plus. » 

Leonardo comprend-il le repositionnement de Danilo ?

« Danilo en sentinelle et Marquinhos en défense, je pense que même Tuchel le sait ! Mais, après, il y a des choix qui sont faits. Certains joueurs changent régulièrement de poste. Fabinho à Liverpool le fait, N’Gotty l’a fait à l’époque et le Barça a gagné une Ligue des champions avec Mascherano défenseur central. Ce genre de questions, c’est le choix du coach. »

 

Tuchel n’est pas sur la sellette, bien au contraire !

« Le club doit apporter le soutien au coach et dire les choses qu’on pense. On a eu une discussion avec Tuchel au niveau médiatique, c’est la seule qu’on a eue de manière publique. On respecte mais on n’a pas aimé le fait de discuter du mercato de manière publique. On l’a dit en interne. Si tu n’es pas d’accord avec la manière de jouer, la vie d’un club... ça reste en interne. On n’a jamais pensé à changer Tuchel, on n’a jamais appelé personne ! Mais les gens parlent. Beaucoup de personnes veulent venir au PSG. Je pense justement que c’est le moment de se concentrer sur nos objectifs, de ne pas laisser de l’énergie avec d’autres choses. »

Le PSG a encore toutes ses chances en C1

« La qualification en C1 est très possible même si les résultats sont très bizarres mais que pour nous, dans tous le groupe ! Tout est ouvert, tout peut se passer. Le match contre Leipzig chez nous est très important, avec des joueurs qui vont sans doute revenir de blessures. On est encore dedans, même si on se serait passé de perdre deux matches. »

Il n’y a aucune option pour Kean

« Non, on n’a pas d’option d’achat pour Moise Kean, car l’Angleterre c’est un peu différent. S’il y avait une option, elle serait trop élevée. Mais il et très bon, il parle français, il est très puissant. On a réussi à avoir un effectif compétitif avec lui, Danilo, Florenzi ou Raphinha. Pour cet hiver, on a l'ambition de surpasser la crise plus que certains autres clubs. »

Le message de Motta a été entendu...

« Thiago Motta ? Ça fait deux ans qu’il a dit qu’il voulait entraîner le PSG. Il était encore au club, mais j'ai vu ce qu'il avait dit récemment... C’est normal qu’une personne pense à des choses comme ça. Honnêtement, il n’y a rien aujourd’hui par rapport à notre futur coach. On a le temps, ce n’est pas le moment de faire des bilans. Là, on doit créer le moins de problèmes possibles au club. Les 40 prochains jours seront très importants pour nous. »