PSG - Mercato : Thomas Tuchel garde une idée fixe pour janvier 2021
Thomas TuchelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
SOUHAITS

PSG - Mercato : Thomas Tuchel garde une idée fixe pour janvier 2021

D'après Le Parisien, Thomas Tuchel souhaiterait toujours attirer Antonio Rüdiger (Chelsea) au PSG en janvier 2021.

Zapping But! Football Club PSG : les enjeux de la rencontre face au Montpellier HSC

« On doit attendre, voir comment on peut aider, comment on doit composer le onze titulaire... On peut réfléchir avec le club si c'est possible ou pas. La situation globale du monde du foot est particulière. Ce n'est pas le moment de demander des choses. On doit réfléchir, analyser si des choses sont possibles ou pas ». Dimanche dernier, à l'issue de LOSC – PSG (0-0), Thomas Tuchel s'était voulu très évasif sur le Mercato d'hiver 2021, bien conscient qu'il marchait aussi sur des œufs avec son directeur sportif Leonardo.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Tuchel ciblerait toujours Antonio Rüdiger (Chelsea)

Pourtant, si l'on en croit Le Parisien, Thomas Tuchel souhaiterait bel et bien un renfort et n'a pas renoncé à l'idée de faire venir un défenseur central malgré la situation économique très délicate du PSG (on parle d'un déficit vertigineux supérieur à 100 M€). D'après le quotidien francilien, Leonardo est réellement à l'affût de ce qu'il est possible au pas... Et Tuchel a gardé l'idée fixe de faire venir son compatriote Antonio Rüdiger (Chelsea, 27 ans), barré chez les Blues par... Thiago Silva.

En quête de liquidités (Paris doit vendre pour 58 M€ avant juin selon L'Equipe), le PSG envisage de sacrifier plusieurs joueurs, notamment dans l'entrejeu où le groupe est très fourni. A six mois de la fin de son contrat, Julian Draxler est toujours sur le marché (même s'il attend de partir libre six mois plus tard). Décevant après des débuts prometteurs, Gana Gueye l'a rejoint sur cette liste de joueurs transférables. Une liste sur laquelle figure également Leandro Paredes même si l'Argentin a ses partisans : « Sa proximité avec Neymar constitue une force supplémentaire alors qu'il se plaît à Paris », écrit le quotidien.