Kylian Mbappé vers la prolongation ? Le vestiaire y croit encore...
Kylian Mbappé vers la prolongation ? Le vestiaire y croit encore...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

PSG, Real Madrid – Mercato : le vestiaire parisien n'a toujours pas renoncé à Mbappé

Pour Ander Herrera, la bataille entre le PSG et le Real Madrid pour l'avenir de Kylian Mbappé n'est pas encore finie. Le Basque croit toujours en la possibilité de Paris d'arracher sa signature en février, mars ou avril prochain. Il revient également sur le flocage d'anniversaire du vestiaire à Mbappé.

Zapping But! Football Club Navas - Neuer : le duel en chiffres

Si la presse espagnole a déjà lancé le compte à rebours du dossier Kylian Mbappé au Real Madrid, du côté du PSG l'espoir est toujours de mise. Sorti du silence la semaine passée, Leonardo reste tranquille. Dans le vestiaire, le discours est le même.

« Mbappé ? Il y a du temps »

Dans un entretien à Mundo Deportivo, Ander Herrera a calmé les ardeurs de la presse madrilène : « Il y a de la marge pour essayer de prolonger Mbappé. Nous avons de nombreux exemples de footballeurs qui l'ont fait en février, mars ou jusqu'en avril. Il y a du temps », a expliqué le milieu basque, qui se mouille pour le natif de Bondy. « Je veux aussi qu'il reste, parce que je veux être entouré des meilleurs et parce que je veux avoir de meilleures chances de gagner ».

L'ancien joueur de Manchester United est aussi revenu sur l'image devenue virale de l'anniversaire de Mbappé où le vestiaire parisien a offert un maillot floqué 2050 au Champion du Monde : « C'est un gars ouvert, sympathique et drôle. Il comprend la vie avec humour et ce sont des blagues saines entre nous qui font un groupe. On ne se met aucune pression sur nos avenirs. Je ne plaisante pas, nous ne parlons pas des problèmes contractuels de personne dans le vestiaire ».

Mbappé au PSG, Herrera y croit toujours

Pour Ander Herrera, la bataille entre le PSG et le Real Madrid pour l'avenir de Kylian Mbappé n'est pas encore finie. Le Basque croit toujours en la possibilité de Paris d'arracher sa signature en février, mars ou avril prochain. Il revient également sur le flocage d'anniversaire du vestiaire à Mbappé.