ASSE, FC Nantes, OL, OM, RC Lens : Mediapro fracassé, les présidents de clubs et la LFP sèchement rabroués
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
Droits TV

ASSE, FC Nantes, OL, OM, RC Lens : Mediapro fracassé, les présidents de clubs et la LFP sèchement rabroués

Dans un entretien accordé à l'Equipe, ce jour, le président du RC Lens, Joseph Oughourlian, revient sur la crise des Droits TV. Mediapro, présidents de clubs, l'analyse est ô combien lucide.

Zapping But! Football Club RC Lens : nos voeux pour les Sang et Or en 2021

La mauvaise blague est terminée. Et ce sont des matches de Ligue et de Ligue 2 qui, désormais, sont payés par un diffuseur et ce jusqu'au terme de la saison. Mediapro, et sa chaîne Téléfoot, ayant (enfin) cessé de retransmettre gratuitement, Canal + a repris la main et les différents clubs professionnels tentent de sauver ce qui peut encore l'être financièrement. On ne sait dans quel état ils termineront la saison, la seule certitude étant que l'erreur de jugement de la LFP, il y a plusieurs mois, lors de l'attribution des Droits TV, coûtera très, très cher au football français.

Au travers d'un entretien accordé à l'Equipe, le président du RC Lens, Joseph Oughourlian, revient avec des mots justes sur ce terrible fiasco. Et critique ce qui a été décidé, notamment lorsque les présidents de clubs se félicitaient tous de l'arrivée du groupe sino-espagnol dans le petit monde du foot français.

"On a un peu oublié un point capital : la mise en valeur de notre produit. Avec Mediapro, plus personne ne regardait le foot français. Pour un club populaire comme le nôtre, déjà privé de public, c'est vraiment la double peine. Pour voir le foot, il faut être abonné à Canal+, à beIN, peut-être à RMC. Et on te demande 25 € pour t'abonner à une nouvelle chaîne pour voir de la Ligue 1... Certains revenus modestes ne peuvent pas mettre 100€ par mois pour voir du foot. Ça devenait ridicule. Avec cet accord avec Canal, on arrête de marcher sur la tête. On remet le foot français là où est sa place, sur Canal, une chaîne distribuée massivement avec des millions d'abonnés."

Sans doute aurait-il été judicieux d'y penser avant...