FC Metz - RC Lens (0-0) : pourquoi les Sang et Or ne méritaient rien de mieux
par Benjamin Danet
ANALYSE

FC Metz - RC Lens (0-0) : pourquoi les Sang et Or ne méritaient rien de mieux

Depuis 15 heures, le RC Lens, qui espère toujours décrocher l'Europe la saison prochaine, se déplaçait sur la pelouse du FC Metz qui, lui, tente de se maintenir. Voici pourquoi les joueurs de Franck Haise ont encore perdu des points dans la course à l'Europe.

Zapping But! Football Club RC Lens : le palmarès complet des Sang et Or

Un premier acte sans

Mener aux points est une chose. Au score, c'est mieux. Et force est de constater que le RC Lens n'a jamais été en mesure de passer devant lors des 45 premières minutes. Certes, le début de rencontre était encourageant avec des Lensois jouant haut et pressant leur adversaire. Mais que de confusion et de déchet dans la dernière passe aux vingt mètres adverses, notamment avec Kakuta, maladroit, et Fofana, si discret. Le Racing affiche une animation offensive stéréotypée, brouillonne dans l'axe avant, et systématiquement, de décaler sur les ailes. L'adversaire est prévenu et donc peu surpris. Deux frappes (Kalimuendo, Sotoca) non cadrées en 45 minutes face à l'une des plus mauvaises défenses de Ligue 1, c'est beaucoup trop peu. Et que l'on ne cherche pas plus signifiant au retour des vestiaires, il n'y eut rien. Pas une frappe cadrée en 90 minutes.

Fofana, abonné absent

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Seko Fofana. Irrésistible avec le Racing il y a encore quelques semaines, le milieu de terrain a été cette fois d'une totale discrétion sur le terrain du FC Metz. Jamais déterminant, parfois peu inspiré, Fofana n'a plus le coup de rein qui change la donne et le frappe qui libère comme ce fut le cas un jour de match à Saint-Etienne. Remplacé, et logiquement, par Franck Haise à la 80e minute, l'entraîneur des Sang et Or devant chercher d'autres solutions.

Seul Ganago...

On ne sait si Haise a prévu, à l'avenir, de continuer à laisser Ignatius Ganago sur le banc de touche. Seule certitude, en une vingtaine de minutes, l'attaquant a plus donné de frissons aux supporters du RCL qu'en soixante-dix avec Sotoca et Kalimuendo. Une frappe magnifique qui flirtait avec le poteau (73e) et une occasion qu'il se crée seul dans la surface messine (92e), Ganago aurait pu offrir lame hold-up au Racing.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Depuis 15 heures, le RC Lens, qui espère toujours décrocher l'Europe la saison prochaine, se déplaçait sur la pelouse du FC Metz qui, lui, tente de se maintenir. Voici pourquoi les joueurs de Franck Haise ont encore perdu des points dans la course à l'Europe.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.