Florian Sotoca
Florian SotocaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CARNET DE NOTES

Le RC Lens fait un pas décisif vers la C1 à Lorient... Les notes des Sang et Or

Ce dimanche, le RC Lens s'est imposé sans briller (3-1) au Moustoir face à Lorient (buts de Sotoca, Thomasson et Fofana). Un résultat précieux pour les Sang et Or plus proches que jamais de composter leur qualification directe pour la Ligue des Champions. Les notes.

Zapping But! Football Club RC Lens : Wahi, bon ou mauvais début ?

Note du match : 12/20

Homme du match : Florian Sotoca (7)

Samba (5) : fautif sur le but de Faivre (6e), le gardien international a eu le mérite de ne pas sortir de son match. Rassurant sur ses prises de balle, l'intéressé a sorti l'arrêt providentiel sur une tête de Koné (84e).

Gradit (6,5) : dans une défense qui a globalement tenu le choc malgré l'absence de Danso, l'ancien Caennais a endossé le rôle du patron. Une intervention décisif pour éviter l'égalisation de Koné à la fin du premier acte (37e).

Onana (6) : avec sérieux et sans esbroufe, le milieu de terrain replacé a fait son match au centre du trio. Il s'en est plutôt bien sorti.

Medina (4) : l'Argentin n'était pas dans un grand jour. Fautif sur la touche qui a permis à Lorient d'ouvrir le score, Facundo a eu quelques absences coupables qui auraient pu coûter cher. Logiquement averti pour une faute pleine de vice (43e).

Frankowski (5) : match moyen de l'international polonais, pas forcément très en vue offensivement et sur ses coups de pied arrêtés. A cédé sa place à Le Cardinal (86e).

Abdul Samed (5,5) : fidèle à lui-même, le Ghanéen a regné dans le cœur du jeu en première période avant de baisser un peu de pied en deuxième période.

Fofana (6,5) : le capitaine lensois a encore été l'un des instigateurs de la révolte des Sang et Or après l'ouverture du score. Comme Abdul Samed, il a décliné en deuxième période... Mais il a quand même trouvé la force d'inscrire son 7ème but de la saison sur un contre éclair (87e). Capitaine flamme.

Machado (5) : pas de dépassement de fonction pour le Colombien. Match moyen de sa part. Remplacé par Haïdara (68e), pour amener un piston gauche plus défensif.

Sotoca (7) : il n'avait plus marqué depuis octobre. Le Bittérois a choisi son jour pour redevenir décisif. Auteur du but de l'égalisation d'une situation qu'il s'est créé seul, Sotoca a beaucoup dérangé et pris beaucoup de coups... Précieux quand il a fallu défendre aussi. Remplacé par Pereira da Costa (90e+2).

Thomasson (6) : auteur du but du 2-1 où il a su profiter d'une erreur de Kalulu, l'ancien Strasbourgeois a été décisif à défaut d'être excessivement brillant. Remplacé par Fulgini (68e), décisif dans l'action du 3-1.

Openda (3) : surveillé comme le lait sur le feu par la défense des Merlus, le Belge n'a pas eu d'opportunités de scorer. Inexistant et remplacé par Claude-Maurice (86e).

Conclusion :

A défaut d'avoir fait un très grand match, le RC Lens a assuré l'essentiel avec un succès précieux au Moustoir. Les Sang et Or auront surtout été performants pendant 20 minutes après l'ouverture du score des Merlus. Ensuite ? On a vu un dauphin du PSG en pleine gestion de son avantage...

Un succès lensois, deux enseignements pour l'OM et le PSG

Cette victoire de Lens était capitale. Déjà parce que le succès des Sang et Or empêche le PSG d'être officiellement champion ce soir... Même en cas de victoire sur le terrain de l'AJ Auxerre. Pour l'OM, défait hier à Lille, il y a désormais cinq points d'écart et il est probable que Lens, qui reçoit Ajaccio samedi prochain, soit en mesure de finir le travail dès la 37ème journée.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Avec 78 points au compteur après sa victoire ce dimanche au FC Lorient, le RC Lens est d'ores et déjà le grand vainqueur de cette 36ème journée de Ligue 1. Profitant du faux-pas de l'OM sur le terrain de l'ennemi lillois, es Sang et Or ont quasiment validé leur qualification directe en Ligue des Champions.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.