OL – RC Lens (3-2) : fou, accrocheur et conquérant... Sotoca valide à 100% le projet de jeu lensois
Florian SotocaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
APRES-MATCH

OL – RC Lens (3-2) : fou, accrocheur et conquérant... Sotoca valide à 100% le projet de jeu lensois

A l'issue de la défaite du RC Lens face à l'OL (2-3), Florian Sotoca a fait face aux micros. L'attaquant des Sang et Or assume totalement la patte lensoise, avec sa folie et ses imperfections. Verbatim.

Florian, le RC Lens a eu une belle réaction d'orgueil malgré la défaite (2-3) sur la pelouse de l'OL …

Florian Sotoca : Cela prouve notre état d'esprit. A 3-0, beaucoup d'équipes auraient douté. Surtout avec un match qui arrivait déjà trois jours plus tard. Nous, de notre côté, on a essayé de faire douter Lyon le plus possible. A 3-1, nous avons eu plusieurs situations pour mettre le deuxième but. Finalement, on le marque mais un peu tard. Sur la fin, sur un coup de pied arrêté, nous aurions même pu égaliser. Au final, cela fait zéro point. On est déçu mais il faut relativiser. Lyon ne joue pas le même championnat que nous. Malgré leurs deux ou trois absents, ils ont un effectif très conséquent. Ce soir, on est parvenu à les faire douter. C'est dommage d'avoir pris ces deux buts coup sur coup en début de deuxième mi-temps. Malgré tout, j'ai envie de retenir le fait qu'on a rien lâché.

Sur quel ressort avez-vous joué à 3-0 pour Lyon ?

Florian Sotoca : Ce match à Lyon me fait penser à notre rencontre face à Reims où on perd 4-2 et on parvient à égaliser. Nous sommes un groupe à l'état esprit conquérant. On l'a encore montré ce soir même si le bilan comptable n'y est pas. Si on continue comme ça, on prendra des points et on aura le maintien le plus rapidement possible. Samedi, on a un match très important face à Strasbourg, un concurrent au maintien. Il faut bien avoir en tête que, tant que nous n'aurons pas pris nos 40 points, on ne visera que le maintien.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

« Notre public s'est habitué à notre projet de jeu »

Comment expliquez-vous la défaillance lensoise dans les cinq premières minutes de la deuxième mi-temps ?

Florian Sotoca : En première période, nous étions un peu entre deux. L'ouverture du score est, je pense, méritée. Lyon a plusieurs occasions nettes. Malgré tout, on arrive à la pause à 1-0 et on se dit que tout est encore possible. Malheureusement, le début du deuxième acte est compliqué. Ce deuxième but arrive très tôt et il y a ce penalty. Je n'ai pas revu les images. Je ne me prononcerais pas dessus. Mais bon, je préfère retenir le fait qu'on s'est accroché.

Est-ce Lens qui a réagi sur la fin ou l'OL qui a levé le pied après l'heure de jeu ?

Florian Sotoca : Sans doute un peu des deux ! Peut-être qu'à 3-0, Lyon a commencé à se projeter sur son match du week-end et nous avons continué à aller de l'avant. C'était un match ouvert, un peu fou. A 3 -1, Lyon a aussi des occasions pour mettre le quatrième. Ils ne l'ont pas fait et nous ont laissé dans le coup. Depuis le début de saison, je pense que les spectateurs ont plaisir à regarder Lens. Souvent, ça donne des matches ouverts. Bien sûr, on prend des buts bêtes sur des erreurs mais on est une équipe à l'état d'esprit offensif, qui marque des buts à tous les matches. Sur certains matches, ça nous coûte cher mais c'est grâce à cet état d'esprit qu'on a pris 27 points en 18 matches. On ne va pas changer notre style maintenant. Notre public s'est habitué à notre projet de jeu.