PSG - RC Lens (2-1) : les tops et les flops d'une défaite rageante pour les Sang et Or
Seko Fofana face au PSGCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
OCCASION MANQUÉE

PSG - RC Lens (2-1) : les tops et les flops d'une défaite rageante pour les Sang et Or

Le RC Lens s'est incliné au Parc des Princes cet après-midi sur la plus petite des marges (1-2) alors qu'il s'est procuré de belles occasions et a offert le premier but à Neymar. Voici les Sang et Or ayant assuré et ceux qui ont déçu.

Zapping But! Football Club RC Lens : top 10 des valeurs marchandes des Sang et Or

Les tops

Seko Fofana : il a crevé l'écran pendant toute la durée de la rencontre. Omniprésent à la récupération, il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant et même à tenter sa chance, comme sur cette frappe dans le petit filet de Navas à la 43e. Briller face au PSG, même si l'équipe était remaniée, ce n'est pas donné à tout le monde. Né dans le XXe arrondissement parisien, il avait sans doute à cœur de briller. Il peut être rassuré : on n'a vu que lui !

Wuilker Farinez : il a encaissé deux buts, c'est vrai, mais il ne pouvait pas grand-chose sur le premier, seul face à Neymar, ni sur le second, un coup de tête de Marquinhos sur corner. Le reste du temps, il a justifié sa belle réputation concernant ses réflexes sur sa ligne. Notamment sur un coup de Neymar en seconde période qu'il est allé chercher au ras de son poteau opposé au prix d'une superbe détente. Au Venezuela, on ne jure que par lui et on comprend mieux pourquoi.

Jonathan Clauss : le latéral droit s'est montré à son avantage au Parc des Princes, se procurant une énorme occasion en toute fin de première période, quand sa volée au point de pénalty a frôlé le poteau de Navas. C'est également lui qui a centré pour Kalimuendo suite à un bon déboulé, ce qui a abouti à la réduction du score de Ganago (61e). Sa prestation aurait mérité autre chose qu'une défaite au final…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

Les flops

Facundo Medina : il n’a pas tout raté au cours de cette partie mais son énorme erreur de la 33e minute a précipité la défaite de son équipe. Avant cela, le Racing était parfaitement en place et parvenait à faire déjouer le PSG. Mais l'Argentin a bêtement perdu une balle à 25 mètres de son but, plein axe, sur un pressing de Julian Draxler. L'Allemand a alors lancé Neymar dans la profondeur qui a ouvert le score. Et c'est lui qui est au marquage de Marquinhos sur le deuxième but… Terrible pour un joueur si performant depuis le début de la saison.

Arnaud Kalimuendo : il avait disputé le match aller dans le camp parisien. Et il était donc forcément revanchard cet après-midi. Mais même s'il a fait preuve de beaucoup de bonne volonté, même s'il s'est bien battu et a provoqué ses anciens partenaires, il a été d'une grande imprécision dans le dernier geste. En témoigne sa volée manquée ayant atterri dans les pieds de Ganago sur le but du 2-1. Il n'a que 19 ans et a forcément une grande marge de progression. Mais c'est dès ce soir que le Racing aurait eu besoin d'une meilleure efficacité de sa part.