Franck Haise (RC Lens)
Franck Haise (RC Lens)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

RC Lens : Haise annonce un coup dur avant Clermont et le PSG

Franck Haise était présent en conférence de presse au RC Lens à deux jours d'un périlleux déplacement à Clermont pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 (21h).

Zapping But! Football Club RC Lens : le palmarès complet des Sang et Or

Comme d’habitude, Franck Haise a donné des nouvelles de son groupe avant le match à Clermont mercredi (21h). « Ce sera un groupe identique à celui de vendredi contre Angers, a-t-il expliqué en conférence de presse. Avec le retour d’Arnaud Kalimuendo qui aura purgé son match de suspension.  On a aussi eu une alerte avec Kevin Danso mais ça va mieux. Il a eu une tension au quadriceps. Les 48 heures de soins ont suffi à le remettre d’aplomb. »

Au-delà de son groupe déjà existant, le coach du RC Lens annonce déjà le forfait de Wesley Saïd pour le déplacement à Clermont mais aussi la réception du PSG samedi à Bollaert pour le compte de la 17e journée de L1 (21h).

Plus long que prévu pour Saïd

« Le retour de Wesley ne sera pas pour tout de suite, a-t-il soufflé. Et ce n’est pas parti pour que ce soit le cas cette semaine non plus. Il n’a pas rechuté mais les sensations n’étaient pas bonnes. Celles-ci étaient positives au début mais il a senti ensuite que quelque chose n’était pas totalement consolidé. Après vérification avec des exmens, c’était effectivement le cas. On va donc y aller avec prudence. »

Haise a enfin eu un mot pour Clermont, une équipe qu’il redoute surtout sur ses terres. « C’est une équipe qui n’est pas heureuse dans les résultats mais il y a beaucoup de choses de qualités, notamment dans les sorties de balle, a-t-il précisé. On y va en restant très attentifs et avec beaucoup d’ambitions. »

Pour résumer

Franck Haise était présent en conférence de presse à deux jours d'un périlleux déplacement à Clermont pour le compte de la 16e journée de Ligue 1 (21h). L'entraîneur des Sang et Or en a profité pour parler de son infirmerie.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert