par Benjamin Danet
ANALYSE

RC Lens : ce qu'il faut retenir du match nul à Strasbourg

Le RC Lens, dauphin du PSG en Ligue 1, se déplaçait ce soir sur la pelouse du Racing Club de Strasbourg. Malgré une bonne entame, et l'ouverture du score, les sang et Or ont ensuite connu les pires difficultés. Retour sur une soirée riche en rebondissements.

Zapping But! Football Club RC Lens : le palmarès complet des Sang et Or

Relâchement coupable

Il aura fallu, pour Strasbourg comme pour Lens, attendre les deux premières occasions pour voir autant de buts. Avec le premier, inscrit par Claude-Maurice (11e), et le second, signé Prsic (13e). Une situation plaisante, pour les spectateurs de la Meinau, mais qui ne saurait être admise par Franck Haise, l'entraîneur des Sang et Or. Car si les Lensois, impressionnants de maîtrise dix minutes durant, ont ouvert le score et confirmé un bon début de match, la suite fut incompréhensible. Avec un corner mal géré sur le but de Prsic et, surtout, un ballon perdu et une mauvais repli défensif sur le second but des Alsaciens, signé Gameiro (16e). Medina incapable de défendre, Samba fébrile sur sa ligne, voilà pourquoi le Racing était mené au terme du premier quart d'heure. Même si une faute sur Fofana, signé Prsic, aurait dû être sifflée avant le but de Gameiro. Le RC Lens n'avait pas pris deux buts en L1 depuis la fin du mois d'août (Lorient). La meilleure défense de France en pris deux en trois minutes à la Meinau.

Merci Sotoca

Il est parfois des gestes rares. Qui peuvent vous changer le cours d'un match. De toute évidence, Florian Sotoca a ce soir permis au RC Lens de se sortir d'un mauvais pas. Car une fois menés, les hommes de Haise, touchés, ne sont guère partis à l'abordage. Et c'est sur une merveille de centre de leur attaquant, véritablement déposé sur la tête d'Openda, que les Sang et Or ont pu égaliser. Pas LE geste da la soirée, ni de la saison. Mais celui qui a  permis aux Lensois de ne pas trop cogiter une fois menés au score.

Le mur Sels

Certes, Brice Samba a une fois encore réalisé une solide prestation, le gardien du RC Lens effectuant même un arrêt ahurissant (main ferme) sur une reprise de Diallo (77e). Mais le RC Lens aurait pu et dû s'imposer sans un énorme Sels, le rempart du RC Strasbourg. Décisif face à Openda (70e) lorsque le buteur lensois se présente seul face à lui. Décisif, également, sur une tête à bout portant et décroisée de Sotoca (79e). Les Sang et Or pourront regretter de ne pas avoir profité de leur outrageante domination au retour des vestiaires, jusqu'à la 70e minute, lorsque le match s'est équilibré. Ensuite, ils sont tombés sur un très, très bon gardien.

Pour résumer

Le RC Lens, dauphin du PSG en Ligue 1, se déplaçait ce soir sur la pelouse du Racing Club de Strasbourg. Malgré une bonne entame, et l'ouverture du score, les sang et Or ont ensuite connu les pires difficultés. Retour sur une soirée riche en rebondissements.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.