RC Lens : Haise annonce un coup dur et une bonne nouvelle avant Lorient
Franck Haise (RC Lens)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

RC Lens : Haise annonce un coup dur et une bonne nouvelle avant Lorient

Franck Haise a tenu au RC Lens son point presse à deux jours de la réception du FC Lorient dans le cadre de la 4e journée de L1 (15h).

Zapping But! Football Club RC Lens : le top 10 des joueurs les plus utilisés par Franck Haise

Comme d’habitude, Franck Haise a donné des nouvelles de l’infirmerie du RC Lens. Avec notamment la blessure de Massadio Haïdara et la présence probable de Weskey Saïd dans le groupe contre le FC Lorient (dimanche, 15h). « Haïdara sera absent quelques semaines, a-t-il expliqué en conférence de presse. Fortes a repris la course, Charles Boli devrait reprendre l'entrainement collectif lundi. Petite interrogation sur Wooh (cheville). Saïd a fait la semaine, on aménage certaines choses mais je pense qu'il pourra postuler. »

Interrogé sur l’apport de Yanick Cahuzac, Haise a dit tout le bien qu’il pensait du capitaine des Sang et Or. « Yannick Cahuzac est un homme central depuis 2 saisons, central pour la montée, pour le maintien. C'est sa dernière année de contrat, pas sur que ce soit la dernière de joueur. Il reste le capitaine. Au-delà du joueur, c'est d'abord l'homme qui est remarquable, a-t-il affirmé avant de parler du FC Lorient. C'est vrai que depuis fin janvier où Lorient avait adopté définitivement un système à 5, ils ont eu des résultats intéressants. Ils sont repartis sur ces bases là malgré un match compliqué à Montpellier. »

Au sujet de la trêve internationale, le coach du RC Lens a donné la marche à suivre. « On jouera le jeudi à la Gaillette contre Dunkerque. ça permettra de donner du temps de jeu à certains », a-t-il clarifié.

Pour résumer

Franck Haise a tenu au RC Lens son point presse à deux jours de la réception du FC Lorient dans le cadre de la 4e journée de L1 (15h). L'entraîneur des Sang et Or a profité de l'aubaine pour évoquer l'actualité chaude en Artois.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert