RC Lens : la baisse des salaires fait réagir dans le vestiaire des Sang et Or
Franck HaiseCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CRISE ECONOMIQUE

RC Lens : la baisse des salaires fait réagir dans le vestiaire des Sang et Or

En conférence de presse, Franck Haise et Florian Sotoca ont évoqué les probables baisses de salaire à venir au sein du RC Lens et en Ligue 1.

Il y a quelques jours, l'UNFP, le syndicat des joueurs, a appelé chaque footballeur et coach de Ligue 1 à accepter de discuter individuellement d'une baisse de salaires afin d'aider le club face à la pandémie de Covid-19. Dans les clubs de l'élite, le sujet fait beaucoup parler. Le RC Lens ne fait pas exception à la règle.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

Haise et ses joueurs prêts à faire des efforts

En conférence de presse, Franck Haise a donné son avis sur cette recommandation. Il est prêt à aider le Racing à s'en sortir : « La question ne s’est pas encore posée, quand ce sera le cas on fera les choses le plus intelligemment possible avec la direction du club. La faute n’en revient ni à notre direction ni aux joueurs ou au staff. On connait la situation. Je pense qu’elle va être rapidement très compliquée pour beaucoup de clubs, professionnels ou non car il y a Mediapro mais aussi la Covid-19 (…) Certainement qu’il y aura beaucoup d’efforts à faire pour beaucoup de monde de manière général. J’ai de la famille dans la restauration, ce ne sont pas des moments simples à vivre. A court et moyen terme, il y aura des efforts à faire pour tout le monde et nous aussi », a assené, lucide, le coach artésien.

Sotoca : « Je prends la défense des joueurs qui disent non »

Florian Sotoca s'est aussi exprimé sur ce dossier complexe. Le natif de Narbonne est également prêt à un geste … Mais souhaite également que les joueurs ne soient pas jugés si certains disent non : « Nous, on y est pour rien, tout comme les clubs. S’ils sont en difficulté, c’est à cause de Mediapro et de la Ligue. Nous on veut rester le plus clair possible. Si au club on a besoin de nous, ils savent qu’ils pourront compter sur nous. S’il faut faire un effort on le fera, mais je prends la défense des joueurs qui disent non car ce n’est pas de notre faute, pas de notre ressort. Il ne faudra pas leur taper sur les doigts. Maintenant, si le le club vient à être en difficulté, je pense qu’il pourra compter sur nous ».