RC Lens : Sotoca appuie là où ça fait mal après l'élimination en Coupe de France
Credit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REGRETS

RC Lens : Sotoca appuie là où ça fait mal après l'élimination en Coupe de France

Après l'élimination du RC Lens en Coupe de France, Florian Sotoca a pointé le manque de réalisme des Sang et Or...

Zapping But! Football Club RC Lens : les transferts les plus chers des Sang et Or

A l'issue d'une improbable séance de tirs au but, et malgré deux tentatives détournées par Brice Samba, le RC Lens a dit au revoir à la Coupe de France ce dimanche à Bollaert, sorti par l'AS Monaco. A l'issue de la rencontre, Florian Sotoca, auteur du second but lensois n'a pas caché sa déception.

"Si on met le 3e but, on plie le match"

« Il y a forcément beaucoup de regrets de sortir dès le premier tour de la Coupe de France, a commenté l'attaquant. On voulait faire un beau parcours, le retour à Bollaert, on était à la maison, on savait qu’on jouait une équipe difficile mais même si on fait 20 minutes très moyennes, on ne doute pas. En fin de première période et pendant toute la deuxième, il n’y avait qu’une équipe sur le terrain. On a manqué d’efficacité dans nos deux surfaces et je pense que quand on revient à 2-2, si on met le 3e but, on plie le match. Dans les tirs au but aussi on a des regrets. On savait qu’on avait une vraie force avec Brice Samba. Sur les 4 premiers tirs on en loupe trois, c’est difficile de gagner une séance de tirs au but quand on en loupe autant mais ça fait partie du football. »

 

 

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Après l'élimination du RC Lens en Coupe de France, Florian Sotoca a pointé le manque de réalisme des Sang et Or... "On a manqué d’efficacité dans nos deux surfaces et je pense que quand on revient à 2-2, si on met le 3e but, on plie le match. Dans les tirs au but aussi on a des regrets. On savait qu’on avait une vraie force avec Brice Samba. Sur les 4 premiers tirs on en loupe trois, c’est difficile de gagner une séance de tirs au but quand on en loupe autant mais ça fait partie du football."

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.