RC Lens - Stade de Reims (4-4) : Guion pointe une faiblesse qui a permis le retour des Sang et Or
David GuionCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
ANALYSE

RC Lens - Stade de Reims (4-4) : Guion pointe une faiblesse qui a permis le retour des Sang et Or

Après le match nul concédé sur la pelouse du RC Lens (4-4), David Guion, entraîneur du Stade de Reims, a regretté un manque d'agressivité.

Longtemps devant face au RC Lens, le Stade de Reims a concédé deux buts dans le temps additionnel face à de valeureux Sang et Or. Finalement, la victoire promise aux Rémois s'est envolée (4-4).

En conférence de presse, après la rencontre, David Guion a pointé du doigt une maladresse de ses joueurs : "Ça nous pénalise alors qu’il y a plein de bonnes choses. Il y a peut-être une part de jeunesse, mais pas seulement. A 4-2, même en étant jeune, on doit être au contact à proximité du porteur pour ne pas que celui-ci puisse mettre le ballon où il le souhaite. C’est surtout une question d’état d’esprit. Il faut avoir une grosse solidarité et une solidité pour ne pas encaisser. A 4-2, on doit mieux gérer la fin de match. Je n’ai pas senti de relâchement mais j’ai senti un manque d’agressivité alors qu’il n’y avait pas trop de danger."

Malgré la déception, David Guion a tenu également à mettre en avant la bonne prestation globale de ses ouailles : "Je pense que le match a plu aux téléspectateurs. Dès fois, le football nous réserve ce genre de surprise. C’était dommage sur une première période très moyenne de prendre ce but sur coup de pied arrêté, mais on avait bien fini avant la pause. On était plus haut. A la mi-temps, j’ai dit à mes joueurs qu’il allait y avoir des opportunités. On a fait une entame de seconde période magnifique puis 40 minutes de très bon niveau. On a réussi à trouver les espaces, on a mis de jolis buts, puis il y a eu les 10 dernières minutes. Quand on a 2 buts d’avance on se doit de les conserver. On est pénalisé par des erreurs individuelles et un manque de rigueur, d’agressivité."

Avant de de finir sur une note positive : "Apres il ne faut pas retenir que ces 10 minutes. Ici les Lensois n’avaient pris qu’un but. Ils ont battu Paris, Bordeaux, Saint-Etienne… Peu d’équipes en mettront 4 à Lens. A domicile l’équipe de Lens est assez souveraine."