RC Lens - Stade Rennais (0-0) : les tops et les flops d'un nul qui n'arrange personne
Action de Lens-RennesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCEPTION

RC Lens - Stade Rennais (0-0) : les tops et les flops d'un nul qui n'arrange personne

Aucun but n'a été marqué ce soir à Bollaert, ce qui n'arrange pas le RC Lens ni le Stade Rennais. Les Rouge et Noir avaient besoin d'une victoire pour espérer rester au contact des quatre premiers.

Zapping But! Football Club RC Lens : top 10 des valeurs marchandes des Sang et Or

Bien difficile de trouver des tops dans le match entre le RC Lens et le Stade Rennais, marqué une multitude d'approximations, de passes en retrait et par une physique légitime vu l'enchaînement des rencontres. Sans compter que Franck Haise et Julien Fournier avaient visiblement bien étudié leur schéma tactique adverse et trouvé la clef pour le bloquer. Dommage qu'ils n'aient pas eu celle qui aurait permis d'ouvrir le coffre-fort d'en face…

Les gardiens : Jean-Louis Leca et Alfred Gomis ont eu peu de travail à réaliser. Ils n'ont d'ailleurs eu qu'un seul gros arrêt à faire, mais quel arrêt ! A la 5e minute, le Rennais s'est interposé avec brio devant une triple lensoise. Une frappe en force du gauche de Kalimuendo puis deux reprises de Sylla à bout portant. Un triple arrêt ayant donné le ton pour la suite, les gardiens prenant le dessus sur les attaques… Leca, lui, s'est mis en évidence à la 54e sur une volée surpuissante de Guirassy dans la surface. On a d'abord pensé que l'ancien Amiénois avait tiré au-dessus (d'ailleurs, l'arbitre l'a cru aussi) mais non, Leca a bien réalisé un super arrêt.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

Les flops

Guirassy : l'attaquant revient de blessure, il n'a pas encore la grande forme, d'accord. Mais l'ancien Amiénois a manqué les contrôles qui auraient pu faire la différence, est parti à droite quand la balle à gauche et a surtout tiré dans l'axe, en plein sur Leca, sur sa plus grosse occasion. Le gardien lensois a eu le grand mérite de dévier le cuir au-dessus de sa cage mais si celui-ci avait été un mètre plus à gauche ou à droite, Rennes aurait décroché les trois points.

Camavinga : on attend forcément plus du jeune international. La plus grosse prise de risque de son match aura été de couper une contre-attaque lensoise dans les dernières minutes en ceinturant un adversaire au milieu de terrain. Ce qui lui valu un avertissement. Dans une rencontre aussi cadenassée, il aurait fallu un éclair de génie. Il n'est hélas pas venu de lui, ni de personne d'ailleurs…