RC Lens : un Sang et Or loue la grande force de Franck Haise
Franck Haise et Simon BanzaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MOBILISATION

RC Lens : un Sang et Or loue la grande force de Franck Haise

Déçu par le résultat nul concédé face au FC Nantes (1-1) en match en retard, l'attaquant du RC Lens Simon Banza est heureux de pouvoir rejouer rapidement, dimanche à Bollaert contre Angers. Et il sait que son entraîneur, Franck Haise, fera les bons choix.

La déception primait dans le vestiaire lensois hier soir. Le nul contre Nantes (1-1), en match en retard de la 8e journée, avait le goût d'une défaite puisque les Canaris, surclassés en première période, ont égalisé à dix minutes du coup de sifflet final sur un pénalty que Jean-Louis Leca avait d'abord arrêté avant qu'il ne soit retiré.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

"Le coach concerne tout le monde"

Mais rapidement, la déception a laissé la place à l'excitation de rejouer dès dimanche à Bollaert (contre Angers). Et pas question pour les Sang et Or de se plaindre de l'enchaînement des parties, eux qui vont donc en disputer trois en une semaine. Interrogé sur le sujet, l'attaquant Simon Banza a expliqué qu'il n'y avait aucun souci à se faire au niveau physique car Franck Haise gérait cela d'une main de maître.

« C’est dommage de ne pas avoir obtenu la victoire, mais quand on ne peut pas gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre. On est un peu frustré sur la fin de rencontre par rapport au penalty que Jean-Louis (Leca) avait arrêté. On a la chance de pouvoir réattaquer vite dimanche. Comme le coach a toujours su le faire, il concerne tout le monde. On a tous le même objectif, on arrive à tous être concentré et on sait que quand on va être remplacé, l’autre va tout faire pour finir le boulot. »

Pour résumer

L'attaquant du RC Lens Simon Banza ne craint pas l'enchaînement des matches, confiants dans la capacité de son entraîneur, Franck Haise, à mobiliser le groupe.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet