RC Lens : Wuilker Farinez évoque ses premiers pas chez les Sang et Or
Wuilker FarinezCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

RC Lens : Wuilker Farinez évoque ses premiers pas chez les Sang et Or

Arrivé cet été au RC Lens en prêt du Millonarios de Bogota, le gardien vénézuélien Wuilker Farinez a raconté à un média de son pays ses premiers pas chez les Sang et Or.

Depuis le début de saison, Wuilker Farinez rongeait son frein. Le gardien de but, qui est une star au Vénézuéla et le titulaire indiscutable de sa sélection, travaillait dans l'ombre de Jean-Louis Leca au RC Lens, où il a été prêté l'été dernier en provenance du Millonario de Bogota. Le 23 décembre, juste avant la trêve, il a eu l'occasion pendant quelques minutes de montrer son talent après la sortie sur blessure du titulaire face à Brest (2-1). Il a saisi cette chance et fait part de ses impressions à Meridiano, un média de son pays.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

"Il ne faut pas brûler les étapes"

"Je suis très content ! Cette entrée m'a fait plaisir. Je travaillais pour ça depuis tout ce temps. Si j'avais pu arrêter le pénalty, j'aurais été encore plus heureux. Nous savons tous ce que ça signifie que de jouer en Europe, c'est pour ça que je me dois de saisir chaque opportunité. Je sais que beaucoup ont cru que j'allais arriver et jouer. Je le comprends mais il y a des étapes à respecter. J'ai devant moi un grand gardien qui a une grande expérience et a aidé l'équipe à remonter. Ici, en Europe, il ne faut pas brûler les étapes. Je travaille et je reste tranquille. Je suis là où je voulais être. Ça a été difficile d'arriver en Europe, maintenant je me dois de travailler à fond pour saisir la moindre opportunité."

“Le football français me plaît beaucoup. Il y a beaucoup de rythme, d'envie, de tactique. J'ai déjà beaucoup appris. Lens est un grand club avec des personnes qui t'aident constamment. Tout est très professionnel, carré, en ordre. Tous les membres du club sont tendus vers l'objectif qui est le maintien et se battre pour les places les plus hautes. Personnellement, je cherche à gagner la confiance de l'entraîneur pour pouvoir être titulaire.”