RC Lens : Haise craint un gros coup dur à Reims, un héros de Nantes lui a tapé dans l’oeil
Franck Haise (RC Lens)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

RC Lens : Haise craint un gros coup dur à Reims, un héros de Nantes lui a tapé dans l’oeil

L'entraîneur du RC Lens Franck Haise a tenu son point presse à la veille d'affronter le Stade de Reims lors de la 25e journée de Ligue 1 (19h).

Zapping But! Football Club RC Lens : nos voeux pour les Sang et Or en 2021

Franck Haise a débuté comme d’habitude avec des nouvelles de son groupe en montrant notamment son inquiétude quant à Loïc Badé, revenu il y a peu et de nouveau sur le flanc ! « On récupère Simon Banza et Massadio Haïdara qui étaient suspendus. On a des petits bobos sur Loïc Badé, on verra s'il peut s'entraîner, ce n'est pas encore garanti, a-t-il affirmé en conférence de presse. Zakaria Diallo et David Pereira Da Costa (genou) ont aussi des petits bobos Ganago travaille en individuel. On va prendre zéro risque donc il ne sera pas dans le groupe. »

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU RC LENS

Haise vise une nouvelle performance à Reims

Après la qualification mercredi à Nantes en Coupe de France (4-2), le coach du RC Lene craint cette semaine à trois matches pour le physique de ses troupes. « Une bonne semaine d'individualisation en montant fortement le rythme sera nécessaire, a-t-il enchaîné. On a envie de continuer nos perfs. L'idée est de rester sur notre socle et de faire de nouveau une performance à Reims. J'ai un effectif qui est concerné, de qualité et qui nous permet d'être sur les deux tableaux. C’est encore plus facile quand on a le matelas. Mercredi, on a vu des garçons qui jouent moins que d'autres et qui sont capables d'être performants. »

 

« Corentin Jean, il a tout compris »

Auteur d’un doublé face aux Canaris, l’habituel remplaçant Corentin Jean a marqué des points dans l’esprit de son entraîneur. « C'était bien pour Corentin Jean, il mérite grandement d'avoir eu cette réussite contre Nantes, a savouré Haise. Il a tout compris, il s'entraîne avec l'état d'esprit d'un titulaire. J’ai aussi d'autres bons attaquants, j'en ai 5 avec des qualités différentes mais chacun assez performants dans leur domaine. Je veux qu'on continue à prendre autant d’initiatives que maintenant, surtout quand la barre des 40 points sera atteinte, qu'on ne baisse pas la garde. »