Stade Rennais - RC Lens (1-1) : les tops et les flops d’un match rythmé
Joie de Fofana (Lens) à RennesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
BILAN

Stade Rennais - RC Lens (1-1) : les tops et les flops d’un match rythmé

Rennais et Lensois se sont rendus coup pour coup au cours d’une partie s’étant déroulée sur un très bon rythme et dans une belle ambiance. Voici les 3 tops et les 3 flops parmi les 22 acteurs.

Zapping But! Football Club RC Lens : le palmarès complet des Sang et Or

Les tops

Sulemana : il a un prénom difficile à écrire mais il va falloir s’y habituer car Kamaldeen Sulemana va tout casser s’il poursuit sur ce rythme. Dès ses premières touches de balle cet après-midi, on a senti que le Ghanéen a du feu dans les jambes et des appuis redoutables. A la 14e minute, bien lancé dans la profondeur, il a en plus prouvé qu’il avait une superbe technique en enroulant une frappe du droit ayant terminé sa course sur le poteau opposé du but de Leca avant de rentrer dans les filets. Une bombe. Et une très belle trouvaille pour Florian Maurice !

Fofana : toujours aussi imposant au milieu de terrain, précieux à la récupération et inspiré dans la construction, il a en plus trouvé le moyen de marquer cet après-midi. A la 19e, cinq minutes après l’ouverture du score rennaise, il s’est trouvé à point nommé dans la surface pour récupérer le centre de Banza et marquer dans le but vide. Avec une digue pareille au milieu, le Racing peut encore espérer voyager tranquille cette saison.

Kakuta : il est parti sur les mêmes bases que la saison dernière, se baladant entre les lignes et se trouvant toujours au bon endroit pour recevoir les passes de ses partenaires. Une belle frappe passée au-dessus des buts rennais au cœur de la deuxième mi-temps aurait mérité meilleur sort. Mais c’est surtout dans la construction qu’il est précieux et qu’il fait le mieux apprécier sa super vision du jeu.

Les flops

Aguerd : il est passé à côté de sa première mi-temps et ça a coûté cher à son équipe ! Qu’est-ce qui lui a pris de vouloir dribbler Simon Banza dans sa surface ? Le jeune attaquant lensois a bien senti le coup, lui a chipé le ballon et a centré pour Fofana, qui a égalisé. Clairement touché moralement, le Marocain a ensuite loupé nombre de relances faciles. Du mieux en seconde période mais le mal était fait.

Terrier : il a été remuant, a provoqué mais il se dégage de lui une impression qu’il pourrait faire beaucoup mieux. Ou qu’il ne fait pas les bons choix dans les moments décisifs. En première période, après une glissade d’un défenseur lensois, le but lui était grand ouvert mais il a préféré essayer de servir Sulemana. Le ballon serait arrivé au Ghanéen, on aurait crié au génie. Mais il n’a pas arrêté et il se retrouve dans les flops.

Ganago : les dirigeants lensois cherchent paraît-il un attaquant. On comprend pourquoi. Banza aurait aussi pu se retrouver parmi les flops mais il a sauvé son match avec son action décisive de la 19e minute. Rien de tout ça pour Ganago. Bien pris par son ancien coéquipier Loïc Badé, on ne l’a pas vu de la rencontre.

Sulemana, Fofana et Kakuta au top

Dans un match Rennes-Lens (1-1) très intéressant à suivre, plusieurs joueurs ont brillé alors que d'autres ont déjà. Parmi ceux qui se sont illustrés, on retient la performance du Ghanéen Sulemana côté rennais, de Fofana et Kakuta à Lens.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet