Huesca - Real Madrid (1-2) : encore un match où l'absence de Ramos a fait mal
Raphaël VaraneCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PRÉJUDICE

Huesca - Real Madrid (1-2) : encore un match où l'absence de Ramos a fait mal

Si le Real Madrid a arraché la victoire sur la pelouse de Huesca (1-1), il a été très friable défensivement, ce qui prouve que Sergio Ramos est réellement incontournable.

Zapping But! Football Club Real Madrid : les 10 plus grosses ventes des Merengues

Ce samedi, on a appris que Sergio Ramos avait été opéré d'un genou et qu'il allait manquer plusieurs semaines de compétition. Un gros coup dur pour le Real Madrid, qui pourrait se prolonger à l'infini à compter du mois de juin. Car le défenseur central de 34 ans n'a toujours pas trouvé de terrain d'entente avec Florentino Pérez pour prolonger un contrat qui s'achèvera à la fin de la saison. Le président madrilène a proposé deux ans, ce qu'il ne fait jamais pour des joueurs de cet âge, mais une baisse de salaire de 10%. L'Andalou ne veut pas entendre parler de ce dernier point, même s'il a conscience des dégâts de la crise économique sur les finances des champions d'Espagne.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU REAL MADRID

Varane plus à l'aise en attaque qu'en défense

Si Ramos avait besoin d'un avocat pour plaider sa cause, il en a onze cet après-midi à Huesca ! Car la performance défensive de Raphaël Varane et ses coéquipiers a été très inquiétante face à la lanterne rouge de la Liga. Par exemple, entre le début de la seconde période et la 49e minute, les Merengue ont vu leurs adversaires frapper la barre à deux reprises (Mikel Rico à la 46e, Rafael Mir à la 49e) et ouvrir le score par Javi Galan. Le tout grâce à un marquage des plus élastiques et à l'absence d'un véritable taulier derrière, Varane n'étant pas du genre à rameuter ses troupes. On pourrait d'ailleurs dire qu'avec son doublé, il s'est montré plus à l'aise en attaque qu'en défense…

Toute grande équipe, même en Espagne, a besoin d'une défense solide pour aller loin. Si le Real est largué en Liga par l'Atlético (et son arrière-garde de fer), s'il a été éliminé de la Supercoupe et de la Coupe du Roi, s'il a peu de chances de remporter la Champions League, c'est notamment parce que sa défense tremble au premier courant d'air. Florentino Pérez serait bien inspiré de suivre la volonté de Zinédine Zidane concernant la prolongation de Sergio Ramos…