Joie des Madrilènes après le but de Kroos
Joie des Madrilènes après le but de KroosCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

Real Madrid : des Merengue à l’italienne font le travail sans briller

Ce soir, le Real Madrid a battu l’Inter Milan (2-0) grâce à un but de Toni Kroos. Avec ce succès, les Merengue terminent en tête de leur poule. Mais l’absence de Karim Benzema s’est faite ressentir dans leur jeu.

Zapping But! Football Club Real Madrid : les transferts les plus chers des Merengues

Quand l’Inter Milan débarque au Bernabeu, la presse espagnole ressort toujours les classiques des années 80, quand les Nerazzurri arrivaient en Espagne nantis d’une belle avance et repartaient avec une belle raclée. Une victoire 3-1 en demi-finales aller de la Coupe de l’UEFA 1986 avait ainsi été dilapidée pour accoucher d’un 1-5 en prolongations. A l’époque, le Bernabeu était un chaudron où les ultras mettaient une ambiance terrible. Les choses ont bien changé depuis. La seule chose qui reste, c’est que le Real continue de dominer l’Inter.

C’est ce qu’il a fait ce soir, mais sans brio. Les Merengue se sont imposés 2-0 grâce à des buts de Toni Kroos à la 17e minute sur une frappe croisée du gauche et d’Asensio à la 79e sur un beau tir enroulé du gauche dans la lucarne opposée. Mais en dehors de ça, peu d’occasions et pas vraiment de jeu. Le Real version Carlo Ancelotti l’a joué à l’italienne, en contenant son adversaire et en essayant de planter quelques banderilles. Mais en l’absence de Karim Benzema, blessé face à la Sociedad samedi, son attaque a manqué de génie. Seul Vinicius a tenté de secouer le cocotier mais la défense intériste a bien résisté.

Après cette victoire, le Real Madrid termine en tête de sa poule et affrontera donc un 2e de poule en 8es de finale. Donc peut-être le PSG. L’impression qui se dégage de cette équipe depuis le début de la saison, c’est qu’elle est difficile à jouer et efficace en attaque. Mais il lui manque vraiment une étincelle de génie pour espérer aller au bout…

Le Real Madrid premier sans génie

Les Merengue ont battu ce soir l’Inter Milan grâce à des buts de Toni Kroos en début de match et d’Asensio tout à la fin. Mais ils n’ont pas brillé et n’ont pas franchement rassuré quant à leur capacité à remporter une nouvelle Champions League en fin de saison. Il leur manque une étincelle dans le jeu.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet