Real Madrid, FC Barcelone, Juventus : la réponse cinglante des 3 clubs à l'UEFA
Florentino PérezCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
C'EST LA GUERRE

Real Madrid, FC Barcelone, Juventus : la réponse cinglante des 3 clubs à l'UEFA

Au lendemain de l'ouverture par l'UEFA d'une procédure disciplinaire à leur égard, le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin ont répondu à l'instance continentale.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Vingt-quatre heures après que l'UEFA a fait savoir qu'elle ouvrait une procédure disciplinaire à l'encontre du Real Madrid, du FC Barcelone et de la Juventus Turin pour la création de la Superligue, les trois clubs ont décidé de réagir via un communiqué. Ils font bien comprendre à l'instance continentale qu'ils n'accepteront aucune sanction à leur égard, la plus importante d'entre elles étant une exclusion pour trois saisons des compétitions européennes.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU REAL MADRID

"Un mépris flagrant des décisions des tribunaux"

"Le FC Barcelone, la Juventus et le Real Madrid souhaitent exprimer leur rejet absolu de la coercition insistante que l'UEFA exerce sur trois des plus grandes institutions de l'histoire du football, peut-on lire dans le communiqué commun qu’ils ont publié. Il est également alarmant de constater que cette attitude s’exprime au mépris flagrant des décisions des tribunaux, qui se sont déjà prononcés clairement en avertissant l'UEFA de s'abstenir de toute action contre les clubs fondateurs de la Super League tant que la procédure judiciaire est en cours."

"Depuis le début, la Super League a été impulsée dans le but d'améliorer la situation du football européen, toujours en dialogue permanent avec l'UEFA et avec l'objectif de continuer à accroître l'intérêt pour ce sport et d'offrir aux supporters le meilleur spectacle possible."

Pour résumer

Le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin sont bien décidés à ne pas subir la procédure disciplinaire de l'UEFA à leur égard.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet