Javier Tebas
Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ATTAQUES

Real Madrid : Javier Tebas lâche de lourdes accusations contre Florentino Pérez

Le président de la Liga, Javier Tebas, s'est payé le patron du Real Madrid, Florentino Pérez, pour son refus d'accepter le deal avec CVC qui permettrait aux clubs pros espagnols de récupérer de grosses sommes financières.

Zapping But! Football Club Real Madrid : l'historique des blessures d'Eden Hazard

Il y a huit mois, le président de la Liga, Javier Tebas, avait présenté, tout fier, un projet avec un fond d'investissement américain consistant à vendre pour un demi-siècle une partie des droits du championnat moyennant deux milliards d'euros. Pour lui, l'argent récolté devait permettre aux clubs professionnels espagnols de rembourser leurs dettes, de renforcer leurs infrastructures et de recruter. Tous avaient accepté sauf le Real Madrid, le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao. Ces trois-là ont fait une contre-proposition vendredi, que Tebas a écarté d'un revers de main, s'en prenant violemment à son ennemi intime, Florentino Pérez.

"Ce n'est pas nouveau de voir le Real Madrid est contre n'importe quelle initiative permettant d'améliorer les clubs dans leur globalité. Mais depuis huit mois, on a vu cette volonté augmenter de manière exponentielle via des accusations, des pressions politiques et de l'agressivité. Toute l'artillerie médiatique de Florentino Pérez y est passée. Il fait toujours tout pour endommager la Liga, que ce soit au niveau économique ou de sa réputation. Mais je pose une question : "Pourquoi ne veut-il pas une Liga plus forte et grande ?"." La réponse est sous-entendue : comme ça, le Real Madrid en reste le maître incontesté (avec le Barça) !

Javier Tebas cartonne Florentino Pérez

Le patron de la Liga, Javier Tebas, a expliqué que le président du Real Madrid, Florentino Pérez, faisait tout son possible pour torpiller son projet de CVC qui permettrait de renflouer les caisses de tous les clubs professionnels espagnols.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet