Real Madrid - Mönchengladbach (2-0) : Benzema s'est mis à la hauteur de CR7 et Messi pour sauver Zidane
Joie des joueurs du Real MadridCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DOUBLE SALVATEUR

Real Madrid - Mönchengladbach (2-0) : Benzema s'est mis à la hauteur de CR7 et Messi pour sauver Zidane

Deux buts de Karim Benzema en première période ont permis au Real Madrid de battre Mönchengladbach (2-0), de terminer 1er de son groupe de Champions League, de rejoindre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi tout en sauvant la peau de Zinédine Zidane, rien que ça !

On l'écrit à longueur de temps mais tout va décidément très vite en football. Mardi dernier, Zinédine Zidane était au bord du précipice après la défaite de son équipe à Kiev face au Shakhtior Donetsk. Le Real Madrid était alors 3e de sa poule de Champions League et n'avait plus son destin en mains. Egalement battu à plusieurs reprises en Liga, il envoyait des signaux inquiétants. Signaux que Florentino Pérez interprétait comme la fin du mandat de son entraîneur français. Un objectif lui était alors fixé : sortir indemne des trois prochains matches, tous très relevés (visite à Séville, réception de Mönchengladbach et derby contre l'Atlético).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU REAL MADRID

Il a toujours eu le soutien de ses joueurs

Le triptyque a débuté samedi avec un match maîtrisé à Nervion où un éclair de Vinicius Jr a permis d'empocher les trois points (1-0). Mais le match le plus attendu était bien celui de ce soir. On attendait de voir et on a vu. Le Real Madrid avait endossé son costume de gala, celui de club le plus titré en Europe et s'est comporté en rouleau compresseur avec les Allemands. Dès la demi-heure, grâce à un doublé de Karim Benzema (9e, 32e), la cause était entendue. Avec ces deux buts, le Lyonnais est devenu le 5e joueur de l'histoire à franchir le cap des 50 réalisations lors du tour de poules de la C1. Les deux premiers étant évidemment Lionel Messi (71) et Cristiano Ronaldo (67).

Troisième au coup d'envoi, le Real Madrid termine en tête de sa poule de Champions League. On tremblait pour lui il y a une semaine, on s'inquiète désormais pour l'Atlético, son prochain adversaire. Comme toujours, Zinédine Zidane a su faire le dos rond. Fort du soutien de ses joueurs, il a su trouver les solutions aux problèmes posés par l'accumulation des matches, les blessures, les aléas. A force, ce n'est plus un hasard. Florentino Pérez devrait le savoir et arrêter de lui mettre la pression…