par Benjamin Danet
EXPLICATIONS

Stade Rennais, Real Madrid : rebondissement dans la scandaleuse affaire Camavinga

Lors de la présentation d'Eduardo Camavinga au Real Madrid, une journaliste espagnole avait tenu des propos scandaleux à l'encontre de l'ancien milieu de terrain du Stade Rennais. Virée depuis, elle dément tout propos raciste et s'étonne même d'avoir été remerciée de son poste.

Zapping But! Football Club Rea Madrid : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

C'était il y a des semaines. Alors qu'Eduardo Camavinga vivait, début septembre, un rêve éveillé en étant officiellement présenté au Real Madrid. Sur le plateau de la chaîne TVE, en Espagne, une journaliste, Lorena Gonzalez, ne pensant pas que son micro était branché, avait ainsi déclaré : "Ce type est plus noir que son costume".

En dépit de ses excuses, et d'un triste buzz sur les réseaux sociaux, la journaliste a depuis été congédiée. Et sur les ondes de Radio Marca, dans des propos retranscrits par le site Real France, elle a tenu à s'expliquer. Insistant sur le caractère non raciste de ses propos...

"C’était une erreur pour laquelle je me suis excusé et qui a déjà des conséquences importantes. Je ne suis pas une martyre ou quoi que ce soit, mais ils m’ont brusquement écarté de TVE et maintenant je n’ai plus de travail. Mais  je ne vais pas m’excuser pour un commentaire raciste, parce que je n’en ai jamais fait. J’ai fait un commentaire absurde, parce que journalistiquement, il n’apporte rien. C’est pour ça qu’il aurait dû être fait avec mon micro fermé. C’est un commentaire qui n’est pas désobligeant. Je ne dénigre pas le joueur. Je n’ai pas comparé sa couleur de peau avec quoi que ce soit de péjoratif ou de laid. Un tel commentaire ne sortirait jamais de ma bouche." Et pourtant...
 

Pour résumer

Lors de la présentation d'Eduardo Camavinga au Real Madrid, une journaliste espagnole avait tenu des propos scandaleux à l'encontre de l'ancien milieu de terrain du Stade Rennais. Virée depuis, elle dément tout propos raciste et s'étonne même d'avoir été remerciée de son poste.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet