Real Madrid : UEFA, Macron, ex-joueurs… la Super Ligue Européenne fait jaser !
Ligue des ChampionsCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo

Real Madrid : UEFA, Macron, ex-joueurs… la Super Ligue Européenne fait jaser !

Après l’annonce de la création imminente d’une Super Ligue Européenne, sur la volonté d’une douzaine de clubs, le monde se dresse devant ce projet.

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Real Madrid : les maillots 2020-2021 dévoilés

Le vieux serpent de mer est sorti du rocher. Selon le New York Times, une douzaine de clubs, dont le Real Madrid, le Barça, la Juventus, les deux clubs de Manchester et Liverpool, veulent créer leur propre compétition européenne qui va concurrencer la Ligue des champions. Ce lundi, l'UEFA annoncera la nouvelle formule de la C1. 

Cette décision a causé le courroux de l'instance européenne, qui a immédiatement réagi dans un communiqué : "Si cela devait arriver, nous souhaitons rappeler que nous - l'UEFA, la FA, la RFEF, la FIGC, la Premier League, LaLiga, la Lega Serie A, mais aussi la FIFA et toutes nos associations membres - resterons unis dans nos efforts pour arrêter ce projet cynique, un projet fondé sur l'intérêt personnel de quelques clubs à une époque où la société a plus que jamais besoin de solidarité. Nous examinerons toutes les mesures dont nous disposons, à tous les niveaux, tant judiciaire que sportif, afin d'éviter que cela ne se produise. Le football est basé sur des compétitions ouvertes et le mérite sportif. Il ne peut en être autrement." Pour l'heure, le PSG est opposé à ce projet. 

L'UEFA pourrait porter ce dossier devant la justice : "Comme annoncé précédemment par la FIFA et les six Fédérations, les clubs concernés se verront interdire de participer à toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales. » Selon la Gazzetta dello Sport, l'instance prépare pourrait réclamer entre 50 et 60 milliards d'euros de dédommagement.

Face à cette guerre, l'Élysée s'est positionné auprès de RMC Sport : "Le président de la République salue la position des clubs français de refuser de participer à un projet de Superleague européenne de football, menaçant le principe de solidarité et le mérite sportif. L’État Francais appuiera toutes les démarches de la LFP, de la FFF, l’UEFA, et de la FIFA pour protéger l’intégrité des compétitions fédérales qu’elles soient nationales ou européennes." 

En Angleterre, plusieurs anciens joueurs ont fait part de leur colère : "C'est un scandale absolu, c'est une blague. Tous les clubs qui l'ont accepté devraient avoir honte d'eux-mêmes", tonne Gary Neville. Son ex-partenaire, Roy Keane, y est allé de son tacle : "Je pense que c'est une question d'argent, de cupidité. Et, évidemment, nous n'avons encore rien entendu de la part de la FIFA. Espérons que cela n'aboutisse pas." Micah Richards en appelle aux fans : "Mais qu'arrive-t-il aux fans ? Sont-ils simplement oubliés et dépassés par l'argent ? Honnêtement, je pense que c'est une honte absolue."