Real Madrid, PSG - Mercato : encore un retournement de situation pour Sergio Ramos !
Sergio RamosCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
QUE PASA ?

Real Madrid, PSG - Mercato : encore un retournement de situation pour Sergio Ramos !

En fin de contrat au Real Madrid, Sergio Ramos (35 ans) aurait fait savoir il y a plusieurs semaines déjà qu'il fallait envisager l'avenir sans lui. Il aurait même déjà signer dans un autre club !

Zapping But! Football Club PSG, FC Barcelone, Real Madrid : les 10 joueurs les mieux payés en 2020

Que d'annonces discordantes concernant l'avenir de Sergio Ramos, et ce depuis plusieurs mois ! La seule certitude, c'est que le défenseur central de 35 ans est en fin de contrat au Real Madrid. Pour le reste, on a lu et entendu de tout : qu'il voulait prolonger de deux ans aux mêmes conditions, que Florentino Pérez ne lui proposait qu'un an et 10% de réduction salariale, que l'Andalou était proche du PSG, de Manchester United, de la Juventus Turin, d'un retour à Séville…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU REAL MADRID

Il se serait mis d'accord avec un autre club

Hier soir, Marca et AS ont annoncé de concert que, faute de proposition suffisante à l'étranger, Ramos était prêt à prolonger au Real Madrid, qu'un accord était proche. Mais finalement, ce ne serait pas du tout ça. Le présentateur de l'émission El Chiringuito, Josep Pedrerol, assure que Ramos a déjà signé ailleurs et est parti depuis longtemps !

"Sergio Ramos n'a pas dit qu'il voulait continuer au Real Madrid. Sergio n'a pas communiqué à Florentino Pérez qu'il avait changé d'opinion. Ramos a demandé à Florentino qu'il planifie le futur sans lui. Le club dit que c'est fait, que Sergio est parvenu à un accord avec un autre club. Il ne reste plus qu'à déterminer la façon dont il veut quitter le Real. Si Ramos veut rester, il faut qu'il le dise… mais il doit le dire maintenant."

Pour résumer

Le défenseur central du Real Madrid Sergio Ramos (35 ans) ne serait pas enclin à prolonger, contrairement à ce qui été dit.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet