Kingsley ComanCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
CONFÉRENCE DE PRESSE

Equipe de France : Coman demande des explications à la FIFA et évoque la Pologne et Lewandowski

À trois jours du 8e de finale de la Coupe du monde 2022 entre l'équipe de France et la Pologne, Kinglsey Coman était présent ce jeudi en conférence de presse. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club Les 10 rencontres immanquables de Ligue 1 Uber Eats 2022/23

La défaite contre la Tunisie

"Quand on n'avait pas la balle, on défendait dans un 4-4-2. Avec la balle, j'étais à droite. Ce n'était pas notre meilleur match, mais on a désormais la tête sur notre prochaine rencontre. On est des compétiteurs, on veut gagner tous les matchs, mais ça ne va pas impacter notre humeur au jour le jour."

La réclamation de la FFF auprès de la FIFA pour le but refusé à Griezmann

"Si la FFF l'a fait, c'est que c'est nécessaire. Nous, joueurs, sommes concentrés sur le match contre la Pologne. On aimerait comprendre pour qu'on sache réagir si la situation se répète. On veut juste comprendre par rapport à la suite. Mais on est qualifiés, on va jouer la Pologne. C'est toujours mieux d'avoir un nul qu'une défaite dans son palmarès, mais ce n'est pas ce qui changera le reste de la compétition."

Sa titularisation

"On ne peut pas être frustré de commencer un match de Coupe du monde. Je l'ai pris vraiment comme un rêve d'enfant qui se réalise. J'étais très heureux de jouer ce match. On est tous là, tout le monde veut jouer. Commencer des joueurs qui ont moins joué au premier match, c'est une chance pour eux, pour nous, de pouvoir vivre ce genre d'expérience."

La Pologne

"C'est un match de Coupe du monde. Sur un match, tout est possible. On va aborder le match avec le plus de sérieux. Le statut de favori ne nous donne pas un but d'avance, au contraire même. Le statut n'est pas important".

Lewandowski

"C'est un joueur très bon dans la surface, dans les déplacements. Il a une finition extraordinaire. On le voit à l'entraînement. Il a ce sérieux qui fait qu'il est présent au haut niveau depuis pas mal d'années. Le mieux, c'est qu'il n'ait pas la balle. C'est un attaquant de pointe. S'il n'a pas d'occasions sous la dent, ce sera forcément mieux pour nous. Mais on ne sera pas focalisé que sur un joueur. Avoir plus souvent la balle, ça augmentera nos chances."

Pavard

"J'ai parlé un peu avec lui après le match. Il travaille beaucoup, il est très motivé. Je n'ai aucun souci à me faire. Il sera prêt pour le reste de la compétition."

Deschamps

"C'est un coach proche de ses joueurs, beaucoup à l'écoute. Il essaie d'avoir le maximum de ressenti de ses joueurs. On a tous une relation assez proche avec lui, que ce soit sur le terrain et en dehors. Par rapport aux autres coachs, c'est différent parce que c'est un sélectionneur. On le voit trois fois dans l'année. Mais comme il y a du temps à rattraper, on parle peut-être plus longtemps."

Propos retranscrits par RMC Sport. 

Pour résumer

À trois jours du 8e de finale de la Coupe du monde 2022 entre l'équipe de France et la Pologne, Kinglsey Coman était présent ce jeudi en conférence de presse. Morceaux choisis.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.