Kylian Mbappé et Eduardo CamavingaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
IN MEMORIAM

Equipe de France - les histoires les plus désolantes : 1914, une défaite au Luxembourg et un record que n'ont pas battu Mbappé, Dembélé et Camavinga

Vous connaissez déjà tout des héros de la campagne de Suède en 1958, de Séville 1982, Guadalajara 1986, des triomphes de 1984, 1998, 2000 et 2018. Mais l'histoire de l'équipe de France, ça a longtemps été la lose incarnée, celle d'un mélange de manque de professionnalisme évident et de mauvais choix incroyables. Voici le huitième de dix exemples parlants.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Qu'elle est belle, la vie en bleu, avec cette sélection qui file tout droit vers une troisième étoile ! Dimanche, la Pologne est passée à la moulinette (3-1), samedi l'Angleterre est attendue de pied ferme. Avec un optimisme débordant dans le camp français. Cent-huit ans plus tôt, on était loin de tout ça. A l'époque, les Three Lions et leur football professionnel étaient sur une autre planète. A chaque fois qu'ils croisaient la route de l'équipe de France, ça se terminait en score à deux chiffres. Preuve de l'extrême faiblesse de notre sélection dans ces années-là, le 8 février 1914, elle s'inclina face au Luxembourg (4-5). Un match au cours duquel elle n'a mené que cinq minutes (41e-46e), face à un adversaire à qui elle en avait passé huit un an plus tôt...

Podcast Men's Up Life
 

Un record qui tient toujours

Comment un tel désastre a-t-il pu se produire ? Les explications sont nombreuses. Déjà, en face, il y avait un attaquant, Jean Massard, déchaîné, qui inscrivit un quadruplé. Tous les Luxembourgeois étaient d'ailleurs remontés, désireux de battre des Tricolores qui les avaient humiliés précédemment. Eux ont préparé cette partie des semaines à l'avance, contrairement aux Français. En effet, même si cette date du 8 février 1914 était connue depuis longtemps, le CFI, qui était chargé de nommer les Bleus à l'époque, ne contacta les intéressés que quatre jours avant. Pour la préparation mentale et physique, on a connu mieux... Enfin, la plupart des meilleurs Français n'étaient pas opérationnels pour cette partie, tel le futur journaliste Gabriel Hanot ou le gardien Pierre Chayriguès. 

Il est bon cependant de rappeler que cette humiliation suprême, qui s'est déroulée cinq mois avant le déclenchement de la Première guerre mondiale (ce qui ne saurait servir d'excuse...), a accouché d'un record qui tient toujours, celui du plus jeune sélectionné de l'histoire des Bleus. Maurice Gastier avait 17 ans et 128 jours quand il a joué ce match. Eduardo Camavinga est passé tout près de le battre contre la Croatie le 8 septembre 2020 mais il avait 175 jours de plus. Kylian Mbappé (19 ans et 62 jours) et Ousmane Dembélé (19 ans et 92 jours) étaient encore plus loin. Voici donc le récit de So Foot concernant ce Luxembourg-France de légende...

Pour résumer

Vous connaissez déjà tout des héros de la campagne de Suède en 1958, de Séville 1982, Guadalajara 1986, des triomphes de 1984, 1998, 2000 et 2018. Mais l'histoire de l'équipe de France, ça a longtemps été la lose incarnée, celle d'un mélange de manque de professionnalisme évident et de mauvais choix incroyables. Voici le septième de dix exemples parlants.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.