Didier DeschampsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CRI DU COEUR

France - Maroc : Deschamps a blâmé un Bleu en plein match, Mbappé aussi visé ?

Si Didier Deschamps était tout sourire après la qualification de la France en finale de la Coupe du monde aux dépens du Maroc, mercredi (2-0), tout n’a pas été rose pendant la rencontre. Loin s’en faut.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 des meilleurs vendeurs de la décennie

La France remettra son titre en jeu dimanche contre l’Argentine (16h). Malgré une belle opposition, le Maroc a succombé hier aux attaques tricolores et a craqué sur des buts de Théo Hernandez puis Randal Kolo Muani (0-2). Si Didier Deschamps était tout sourire après la rencontre, il était plus chafouin en plein match. Dans son édition du jour, L’Équipe rappelle que le sélectionneur des Bleus a notamment rappelé plusieurs fois Théo Hernandez à ses obligations défensives, en ayant même une discussion sèche avec lui à la 73e minute.

Il faut dire que le forfait d’Adrien Rabiot a pesé, lui qui sait compenser comme personne au Qatar le manque de repli défensif de Kylian Mbappé dans le couloir gauche. L’entrée de Marcus Thuram (65e) a d’ailleurs rééquilibré le rapport de force, la fraîcheur de ce dernier et son abattage faisant plus mal aux Marocains, en plus du recentrage de Mbappé dans l’axe. « Les Marocains nous ont posé beaucoup de problèmes, le coach s’en est rendu compte et il a fait ce changement, a analysé Antoine Griezmann. L’entrée de Marcus nous a fait du bien, il y avait plus de monde pour aider Theo à défendre. »

« Marcus a cette capacité à être un appui et à donner de la profondeur. Cela permettait aussi à Kylian de faire moins d’efforts et d’être dangereux en étant dans l'axe. Marcus a amené beaucoup, avec de la puissance et il a obligé le Maroc à reculer », a confirmé Deschamps. La clé de la finale contre l'équipe de Lionel Messi, qui dézone beaucoup avec Julian Alvarez, devrait encore se situer dans cette zone à risques dimanche après-midi.

Pour résumer

Si Didier Deschamps était tout sourire après la qualification de la France en finale de la Coupe du monde aux dépens du Maroc, mercredi (2-0), tout n’a pas été rose pendant la rencontre. Notamment à cause du couloir gauche.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.