Portugal - France (0-1) : Ménès encense les Bleus, Deschamps lui ferme le clapet pour Mbappé (PSG)
Didier Deschamps Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SUCCÈS FONDATEUR

Portugal - France (0-1) : Ménès encense les Bleus, Deschamps lui ferme le clapet pour Mbappé (PSG)

La belle victoire de la France au Portugal a fait lever Pierre Ménès, renvoyé dans les cordes concernant la gestion du cas Kylian Mbappé (PSG, 21 ans).

La France tient son match référence. Au coup de sifflet final de la victoire fondatrice au Portugal samedi en Ligue des Nations (1-0), Raphaël Varane a livré cette analyse au micro de TF1 avant d’être confirmé dans celle-ci par Didier Deschamps. Pierre Ménès, très critique à l’endroit des Bleus mercredi face à la Finlande en amical (0-2), a validé ce constat et a attribué un lot de bonnes notes sur son blog. Les joueurs français les mieux notés sont ainsi Hugo Lloris et N’Golo Kanté (8 chacun). « Quand il est là, on voit la différence », a affirmé Ménès pour le premier. « L’indispensable Kanté a encore frappé », concernant le second.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

N'en déplaise à Ménès, Mbappé sera prêt contre la Suède

Seule la ligne d’attaque de la France n’a pas eu droit aux louange du consultant de Canal+, avec une mention spéciale pour Kingsley Coman (4). « La déception de la soirée. Mis à part sa frappe sans angle en début de rencontre, il n’a rien apporté et n’a quasiment pas passé un dribble, a-t-il analysé. Voilà l’exemple type du joueur qui, même en jouant très bien dans un très grand club, n’arrive pas toujours à élever son niveau en sélection. L’équipe nationale, c’est encore un cran au-dessus. »

À ce titre, Deschamps a répondu au début de polémique liée à Kylian Mbappé sur sa présence dans les rangs tricolores malgré sa blessure constatée avec le PSG. Ménès n’a pas été tendre hier soir sur Twitter, il en a pris pour son grade puisque le joueur de 21 ans va bien jouer mardi contre la Suède même si ce match ne revêt plus un caractère décisif. « Il y tient, il sera prêt, a déclaré le sélectionneur des Bleus en conférence de presse. Il n’est pas du tout question de le rendre à son club. On va savourer, apprécier. C’est un dernier match et on fera le point après, avec les uns et les autres. »