Stade de Reims : les Champenois voient plus loin que le Servette de Genève
Joueurs du Stade de Reims après un but à MonacoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RETOUR EN EUROPE

Stade de Reims : les Champenois voient plus loin que le Servette de Genève

Ce jeudi soir, le Stade de Reims fait son grand retour en Coupe d'Europe, 57 ans après son dernier passage. Mais les Champenois voient plus loin que ces retrouvailles contre le Servette de Genève.

C'est un moment historique que s'apprête à vivre le Stade de Reims. Ce soir à Genève, les Champenois vont en effet renouer avec la Coupe d'Europe, 57 ans après leur dernier passage. Le double finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions (1956 et 1959) revient de très loin. Mais il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, comme l'a expliqué son directeur général, Mathieu Latour, à L'Equipe.

« La qualification pour la phase de groupes serait quelque chose d’exceptionnel mais là, c’est déjà un événement extrêmement fort pour nous. Après avoir fait un premier projet d’entreprise nommé « Horizon 2020 », on a élaboré « Ambitions 2024 ». On voulait retrouver la Coupe d’Europe dans ce cycle de quatre ans. Cela survient plus tôt que prévu et, en termes de dynamisme et d’évolution pour le club, la symbolique est très, très puissante. Surtout que ça arrive par le biais du classement en championnat, ce qui est la preuve d’une régularité ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU STADE DE REIMS

Un trophée en prochaine étape ?

Dans le même article, le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, explique que le RC Strasbourg et l'En Avant Guingamp ont servi de modèle dans l'élaboration du plan champenois. Deux clubs ayant remporté des Coupes ces dernières années (la Coupe de la Ligue 2009 pour les Alsaciens, la Coupe de France 2014 pour les Bretons). De quoi donner des idées aux Rémois, dont le dernier titre de champion remonte à 1962 et l'ultime Coupe à 1958 ?