Stade de Reims – Mercato : Dia - Mbuku, deux ventes nécessaires pour la pérénité du club ?
Boulaye Dia et Nathanaël Mbuku, les "bankables" de Reims.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

Stade de Reims – Mercato : Dia - Mbuku, deux ventes nécessaires pour la pérénité du club ?

David Guion a fait quelques confessions intéressantes sur l'avenir du Stade de Reims et sa politique de Mercato.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

A l'occasion d'un long et passionnant entretien à France Football où il évoque son passage au Stade de Reims, David Guion a fait une confidence assez intéressante concernant le Mercato et le projet trading mis en place par le club champenois.

S'il n'a pas toujours été en phase avec certains départs, David Guion s'est toujours plié à la politique du club : « Je dois m'adapter à ce que le club a décidé. Je comprends bien qu'il y a trois ressources majeures : les droits télés, les hospitalités et le trading. Je sais qu'il faut être en capacité de développer des joueurs, ça, on sait faire ».

Reims veut récupérer 50 M€ pour la jeunesse du cru

Pour lui, plutôt que de chercher à faire du trading en recrutant des joueurs, il faudrait davantage chercher à les développer et les chiffres parlent pour lui : « Ce qui fait la force du Stade de Reims depuis quatre ans, c'est la vente de joueur du centre de formation : (Jordan) Siebatcheu, (Rémi) Oudin, Disasi et là Mbuku voire Boulaye Dia, c'est plus de 50 millions d'euros qui rentrent. Et vendre Mbuku et Dia va peut-être aider le club à être un peu plus serein ».

Ce qui est intéressant dans le calcul de David Guion, c'est le montant évoqué de 50 M€. Jusqu'à présent, pour les trois premiers nommés, Reims a récupéré 32 M€. Il ne manque donc que 18 M€ sur le duo Mbuku – Dia pour franchir le cap symbolique des 50 M€. Rappelons que Reims réclame actuellement 15 M€ pour son buteur et 20 M€ pour son international U18.

Pour résumer

Pour David Guion, les ventes de Boulaye Dia et Nathanaël Mbuku seront nécessaires à la pérénité du club.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz