OL - Stade Rennais (1-0) : Maurice temporise pour Genesio, un nouvel indice sur sa venue ?
Credit Photo - Icon Sport
par La rédaction
CONF'

OL - Stade Rennais (1-0) : Maurice temporise pour Genesio, un nouvel indice sur sa venue ?

En conférence de presse après la défaite du Stade Rennais sur la pelouse de l'OL (0-1), Philippe Bizeul a commenté la passe délicate qui touche le club breton.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les meilleures déclarations de l'année 2020

Pour sa première sur le banc, en tant que numéro 1, Philippe Bizeul n'a pas su enrayé la spirale négative du Stade Rennais. Houssem Aouar et l'OL ont été les bourreaux du club breton (1-0). En conférence de presse, le coach intérimaire est revenu sur une semaine délicate, marquée par la démission de Julien Stéphan : "On s’est beaucoup mobilisé avec le staff pour créer une dynamique et une ambiance positive. Les joueurs ont eu un gros choc à l'annonce de son départ. Julien stéphan était le guide. Quand le chef s'en va, le groupe est un peu perdu. On a rassemblé toutes les énergies pour faire front." 

Malgré cet électrochoc, les Rouge et Noir n'ont pas été en mesure de réagir selon Bizeul : "Je savais que l’OL allait accélérer en 2e période. On a eu quelques dérèglements au fil du temps. C'est aussi lié à la qualité de l’adversaire. Je pense que c’est une période creuse. Les valeurs affichées ce soir, au niveau de l'abnégation et du courage, ont été bonnes. J’ai vu des joueurs abattus dans le vestiaire. Les joueurs ont beaucoup tenté. On peut néanmoins discuter la manière sur l'ensemble de la partie." 

« Rien n'est écarté à l'instant T »

Alors que divers médias annoncent la venue de Bruno Génésio, le coach intérimaire du SRFC n'a pas voulu commenter les rumeurs : "C’est un club que je porte dans mon coeur. Je ne suis pas venu pour être le numéro un. Le jour où j’aurais un projet qui me convient je le deviendrais. Ce n’est pas d’actualité. Je suis au service du club et d’un entraîneur, s’il arrive prochainement, a-t-il assuré avant de lâcher une phrase que L'Équipe considère comme un au revoir. C’était un plaisir d’être avec vous. »

Avant la rencontre, Florian Maurice était resté droit dans ses bottes sur le cas Genesio. « À la suite du départ soudain de Julien, on a été obligés d'entamer des discussions avec des entraîneurs qui étaient susceptibles de pouvoir correspondre au projet du Stade Rennais, a-t-il concédé au micro de Canal+. Bruno fait parti des personnes susceptibles de correspondre à ce profil là. C'est difficile d'aller très vite dans ces décisions là. On espère que ça se fasse vite évidemment. Il faut être deux pour entamer des démarches et aller plus loin. Pour l'instant on avance de bonne manière. Rien n'est écarté à l'instant T »