par Benjamin Danet
PROJECTION

Stade Rennais : ce qu'il faut espérer pour le SRFC en 2022

Auteur d'une première partie de saison exceptionnelle, qui lui laisse espérer le Top 3 en fin de saison, le Stade Rennais se doit enfin de confirmer. Ce qui passera par un effectif dénué de coups durs et un mercato hivernal réfléchi. Plus que jouable.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le bilan de Julien Stéphan en chiffres

La question alimente depuis des semaines les suiveurs habituels du Stade Rennais. Le club breton va-t-il, au cours du mercato d'hiver, recruter un défenseur central afin de palier l'absence, pour cause de Coupe d'Afrique des Nations, de Nayef Aguerd ?

Probablement non, comme l'a expliqué l'entraîneur, Bruno Genesio. Reste que ce souci d'effectif traduit aussi, et assez bien, les nouveaux problèmes de riches d'un club qui s"installe en haut du classement avec régularité. Quatrième à la trêve hivernale, avec deux petits points (seulement) de retard sur le second, l'OGC Nice, le SRFC peut envisager le podium en fin de saison.

Il en a en tous cas les moyens. Eu égard à son compartiment offensif, notamment, qui regorge de joueurs de qualité (Laborde et Terrier pour ne citer qu'eux) et qui a tout de même marqué 34 buts lors de cette moitié de championnat, soit le meilleur total de Ligue 1 derrière le PSG. Eu égard, également, à la richesse de son milieu de terrain, avec la perle venue de Croatie, Lovro Majer, qui a éclaboussé certaines rencontres de son immense talent (OL, ASSE).

Lors de cette seconde partie de saison, le SRFC va devoir gérer deux problèmes. Le premier, qui ne concerne pas qu'eux, sera bel et bien la CAN et le départ pour des semaines de plusieurs joueurs. Ce ne serait si inquiétant si cela ne concernait pas un pan entier de l'équipe, à savoir la défense avec les départs d'Aguerd, de Traoré et de Gomis. Genesio aura pour obligation, si il ne recrute pas, de trouver les bons remplaçants. Sans disposer de temps.

Autre souci, et non des moindres, la régularité dans le jeu que devra connaître sa formation. Chaque adversaire, et on l'a récemment vu à Monaco, commence à bien connaître le système de jeu de Genesio. Chaque équipe, dès lors, recule et bloque l'entre-jeu. Le Stade Rennais n'a que deux soucis à contre-carrer. Jouable.
 

Pour résumer

Auteur d'une première partie de saison exceptionnelle, qui lui laisse espérer le Top 3 en fin de saison, le Stade Rennais se doit enfin de confirmer. Ce qui passera par un effectif dénué de coups durs et un mercato hivernal réfléchi. Plus que jouable.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet