Stade Rennais : Hunou, les blessés, le sort de Bordeaux, Genesio avait des choses à dire
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
CONFÉRENCE DE PRESSE

Stade Rennais : Hunou, les blessés, le sort de Bordeaux, Genesio avait des choses à dire

Bruno Genesio, l'entraîneur du Stade Rennais, était face aux médias il y a quelques instants. Et ce à deux jours de la réception de Dijon (dimanche, 15 heures). Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club OL, Stade Rennais : les chiffres de la carrière de Bruno Genesio en Ligue 1

Le groupe

"On sera au sera complet pour Dijon, exceptés les suspendus bien entendu avec Da Silva, Aguerd et Guirassy. Jonas Martin a été opéré avec succès. Des nouveaux joueurs ? Oui, sans doute. Devant, et derrière probablement."

Dijon, attention méfiance

"Quand ça va mieux, ou bien, il faut garder de la mesure. Et éviter tout relâchement. C'est dans ce genre de situation qu'on peut connaitre de graves désillusions. Dijon a battu Nice et a montré des choses intéressantes. On se doit de respecter tout le monde. On a 5 matches à gagner, et Dijon est le premier. On se doit de rêver. Il faudra tout donner."

Le départ de Adrien Hunou

"Je voudrais déjà saluer son professionnalisme. Il a toujours été là, en dépit du fait qu'il ne joue pas. C'était honnête et logique de le libérer avant la fin de la saison. On parle souvent de rapports humains importants, c'est le cas. Lui, il a toujours répondu présent, on a donc ouvert la porte. C'est normal."

La Super League

"Sui très content que ce projet avorte. Dans le football, il faut conserver la possibilité que les petits battent les gros. Ce qui est important dans notre sport, c'est ce qu'il se passe sur le terrain. Pas en coulisses. Il faut conserver la méritocratie sportive. Même si je suis Lyonnais, je n'ai pas oublié la magnifique histoire de la Coupe d'Europe des Clubs Champions avec Saint-Etienne. Ça, on ne doit pas le perdre."

Les Girondins de Bordeaux

Je suis triste. Ce club, c'est Lacombe, Giresse, Specht, Tigana, Claude Bez comme président. Ensuite, Zizou, Lizarazu, etc...C'est un grand club historique du foot français. J'ai une pensée pour eux, ces gens que je connais dans le staff. A Rennes, on a un propriétaire amoureux de son club, de sa région. C'est une vraie chance."