Stade Rennais : Pierre Ménès a ciblé un atout décisif pour réussir les débuts en C1
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PUBLIC

Stade Rennais : Pierre Ménès a ciblé un atout décisif pour réussir les débuts en C1

Pierre Ménès a donné son sentiment sur les grands débuts du Stade Rennais en Ligue des champions contre Krasnodar au Roazhon Park (21h).

C’est le grand jour pour le Stade Rennais. Le club breton fera son entrée en Ligue des champions pour la première fois de son histoire face à Krasnodar (21h). Le club russe, amputé de Rémy Cabella, est également un néophyte dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. 

Depuis 1999 et le format à 32 équipes, le Stade Rennais n’est que la 11e équipe hexagonale à participer à la phase de groupes après l’AJ Auxerre, les Girondins de Bordeaux, le RC Lens, le LOSC, l’OL, l’OM, l’AS Monaco, le Montpellier HSC, le FC Nantes et le PSG.  Seulement 20 % des clubs ont réussi un baptême victorieux en C1 : l’OM (2-0 contre Sturm Graz en 1999) et le FC Nantes (4-1 contre le PSV en 2001). Sans avoir sans doute conscience de ces chiffres, Pierre Ménès s’est livré sur le résultat de cette rencontre et attend beaucoup de l'apport du public rennais.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

« Vu la qualité du public rennais, ça fera pas mal de bruit »

« Là, ils viennent de prendre deux points contre le 19e et le 20e de L1 donc ce n’est pas forcément extraordinaire, rappelle le consultant de Canal+ sur Twitter. Il faut voir aussi qu’ils ont quand même beaucoup changé de joueurs, avec pas mal de titulaires qui sont partis. Il faut aussi les remplacer et qu’ils s’intègrent dans le groupe. Je ne suis pas inquiet non plus mais le match contre Krasnodar est très important car c’est probablement l’adversaire le plus à la portée d'un Stade Rennais qui doit viser la qualification mais aussi au pire la 3e place pour disputer la Ligue Europa. Donc c’est très important de battre cette équipe au Roazhon Park, surtout qu’il y aura 5000 personnes. Et vu la qualité du public rennais, ça fera pas mal de bruit. »