Stade Rennais : Pierre Ménès se sert de Camavinga pour taper sur les instances
Eduardo CamavingaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
COUP DE GUEULE

Stade Rennais : Pierre Ménès se sert de Camavinga pour taper sur les instances

Pierre Ménès, le consultant du CFC, estime que la blessure d'Eduardo Camavinga est le symbole d'une saison qui ne tourne pas rond.

Déjà absent contre Chelsea ou le FC Séville, Eduardo Camavinga est également contraint de manquer le duel face au PSG ce week-end. Une absence sur blessure également synonyme de repos durant la trêve internationale, Didier Deschamps ayant décidé de ne pas convoquer le prodige du club breton.

Dans sa pastille Pierrot FaceCam, Pierre Ménès est revenu sur cette blessure. Et pour lui, elle matérialise parfaitement l'incohérence du calendrier du championnat contre lequel il bataille depuis des semaines. « On a cru qu'il avait pris une béquille. La béquille a dégénéré ou le coup a provoqué une lésion musculaire. On est dans ce que j'annonce depuis des semaines, des cadences infernales. Ce fait que le championnat de France n'ait jamais repris puis repris trois semaines avant les autres. On est dans une gestion « débilissime » de notre championnat, sans parler des droits télé. Les joueurs pètent comme du verre. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Pour Ménès, Camavinga piochait déjà

Pour Ménès, c'est ce calendrier qui explique ces blessures en série. D'autant que des joueurs comme Camavinga ne peuvent pas être épargnés au vu de leur importance. « En équipe nationale comme Verratti, Paredes ou Draxler. Et puis il y a les autres qui jouent beaucoup trop pour leur âge malgré son niveau comme Camavinga. Mais en même temps je comprends Stéphan de le faire jouer, c'est un des meilleurs joueurs. Mais déjà physiquement avant de se blesser il piochait un peu. Puis la voilà il se blesse », regrette le consultant.