Bruno Genesio
Bruno GenesioCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
BASHING

Stade Rennais, PSG : Genesio se sert de Verratti pour coller un tacle discret à Riolo

Pas franchement fan de Daniel Riolo qu'il cible systématiquement sans le nommer depuis son passage à l'OL, Bruno Genesio (Stade Rennais) a récidivé.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : top 10 des transferts les plus chers

Suite à la sortie d'un Rudi Garcia agacé par les jugements médiatiques, Ouest-France a consacré un sujet sur les notes mises par la presse aux joueurs et aux entraîneurs. A l'occasion de ce dossier, Bruno Genesio a accordé du temps au quotidien breton pour évoquer ces jugements de valeur. Jugements qui ne le perturbent pas.

« Quand on exerce un métier comme le nôtre, joueur ou entraîneur, dans un sport aussi populaire que le foot, il faut accepter que des gens puissent donner leur avis. J’ai toujours dit ça. En revanche, ce qui me gêne, c’est l’entêtement, le jugement définitif, si on considère qu’un joueur est mauvais on va jusqu’au bout, quoi qu’il arrive sur la saison. Ça, ça me gêne », a quand même confessé l'ancien Lyonnais.

Sans le nommer explicitement, Bruno Genesio s'en est notamment pris au chroniqueur de l'After Foot Daniel Riolo, qui lui a souvent mené à la vie dure ainsi qu'à d'autres joueurs : « Je n’ai pas d’exemple précis, mais dans la presse en général, ce phénomène existe. Je pense à Marco Verratti. Il y a une personne qui est sans arrêt sur lui, quoi qu’il fasse. Quand il est bon, le journaliste le dit à moitié. Quand il est mauvais, il se charge tout de suite de dire qu’il est mauvais. C’est comme ça ».

Genesio, un message détourné à Riolo ?

Estimant que Daniel Riolo avait joué un rôle dans le bashing subi à Lyon, Bruno Genesio a profité d'un sujet de Ouest-France sur les notes des joueurs pour dénoncer une habitude du consultant de l'After Foot, lequel tacle systématiquement Marco Verratti (PSG).