Stade Rennais : Stéphan met la pression sur le LOSC et grince des dents sur un dossier du Mercato
Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
CONF' DE PRESSE

Stade Rennais : Stéphan met la pression sur le LOSC et grince des dents sur un dossier du Mercato

Julien Stéphan, l'entraîneur du Stade Rennais, s'est présenté en conférence de presse ce vendredi avant le choc face au LOSC (dimanche 17h).

Ce sera un choc, un vrai. Du haut de tableau. Dimanche, à 17 heures, le Stade Rennais accueille le LOSC pour un rendez-vous ô combien important en vue de la fin de saison et de la course à la prochaine Ligue des Champions. Problème, Julien Stéphan va devoir faire sans un certain nombre de joueurs. Ce qu'il a confirmé face aux médias lors de la traditionnelle conférence de presse. 

Benjamin Bourigeaud est suspendu, Georginio Rutter et M’Baye Niang, sont malades. Flavien Tait et Serhou Guirassy demeurent blessés, quant à Steven Nzonzi, il était absent de l'entraînement ce matin. Autre forfait évoqué, celui du défenseur central, Damien Da Silva. Propos retranscrits par Ouest-France.

« Il a fait une séance de reprise ce matin, sans opposition​ et Il aura une séance demain pour évaluer son état. On verra donc demain. Là c’était une séance de reprise sans opposition, sans jeu. Il y en aura un petit peu demain, veille de match. On y verra plus clair. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Pour Stéphan, le LOSC joue le titre

Par la suite, le coach du Stade Rennais a évoqué l'opposition face au LOSC en ne se privant pas de mettre une petite pression sur l'adversaire du week-end. Pour Stéphan en effet, le LOSC joue tout simplement le titre. « Ils sont co-leaders, être égalité avec Paris en ayant joué la Coupe d'Europe comme Paris c'est impressionnant. Il y a six points d'écart entre ces deux équipes, on verra après dimanche. Eux jouent le titre, pas nous. On essaie d'être en haut. J'imagine qu'ils doivent ambitionner de jouer le titre. »

Stéphan grince des dents pour Rutter

Enfin, le coach rennais a évoqué les dossiers chauds du Mercato. Le cas Yann Gboho tout d'abord qui est bien disponible pour un prêt. « Il a eu des possibilités de pouvoir s'exprimer. Après il y a des choix qui sont faits, certaines combinaisons de joueur, c'est un très jeune joueur. C'est loin d'être un produit fini, il a besoin de beaucoup travailler et s'investir. S'il y a une opportunité qu'un club lui offre ça, on peut être à l'écoute. Encore faut-il que tout le monde s'y retrouve avec la possibilité d'avoir du temps de jeu. »

Stéphan s'est ensuite montré beaucoup plus grinçant sur le cas Georginio Rutter, plus que jamais sur le départ. « La direction communiquera en temps et en heure là-dessus, les signaux ne sont pas positifs et je le regrette, chacun est libre de faire ses choix. On a tout tenté pour le séduire, le charmer, présenter les arguments possibles pour une collaboration. Il semble qu'il ait décidé de faire un autre choix. »

Enfin, Stéphan a assuré qu'un départ de Rugani n'était pas à l'ordre du jour. « Je ne sais pas d’où ça sort, mais pas de l'intérieur. Il a été blessé longtemps mais je n'ai pas pris cette décision là », a prévenu le coach rennais.