Stade Rennais : une nouvelle statistique incroyable pour Edouard Mendy
Edouard MendyCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ÉNORME

Stade Rennais : une nouvelle statistique incroyable pour Edouard Mendy

Face à Porto (2-0) hier soit en quarts de finale aller de la Champions League, Edouard Mendy a réussi à préserver sa cage inviolée pour la 7e fois en 8 matches européens cette saison. Une performance remarquable pour l'ancien gardien du Stade Rennais.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le palmarès des Rouge et Noir

Si le PSG a pris un avantage conséquent sur le Bayern Munich (3-2) hier soir en quarts de finale de la Champions League, Chelsea, lui, a carrément composté son billet pour les demies. Les Blues se sont imposés contre le FC Porto (2-0) sur le terrain neutre de Séville et l'on voit mal les Dragons réaliser l'exploit au retour la semaine prochaine. Du reste, les statistiques annoncent que Chelsea a 97% de chances de passer. Et cela, il le doit en grande partie à un Edouard Mendy encore une fois infranchissable.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Un face-à-face décisif remporté à la 51e minute

« Contre le FC Porto, il a réalisé son septième match sans prendre de but sur les huit qu’il a disputés en C1, peut-on lire dans L'Equipe du jour. Les chiffres sont hallucinants et ils sont à l’image de la tranquillité qu’il dégage. Face aux Portugais, il n’a pas eu dix parades à réaliser mais la poignée qu’il a eu à faire l’ont été sans difficulté apparente. Cela a commencé par un corner direct tenté par Otavio, que Mendy a repoussé sur sa ligne (24e). Puis il a détourné une tête de Pepe (43e) et bloqué une tentative de Manafa (45e), toujours sur corner. »

« Il n’a pas flanché sur un tir de Marega (69e) et semblait sur le ballon quand une frappe de de Luis Diaz a frôlé son poteau gauche (57e). Mais c’est surtout le face-à-face qu’il remporte à la 51e qui vaut cher, quand il sort en fermant l’angle à Marega, qui voit son ballon rebondir sur le genou droit de l’international sénégalais. Son rêve éveillé peut continuer, lui qui était au chômage il y a six ans et découvrait l’élite il y a trois ans… »