LOSC - Mercato : Olivier Létang encore influent au Stade Rennais ?
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
Intervention

LOSC - Mercato : Olivier Létang encore influent au Stade Rennais ?

Si l'on se fie à un article du quotidien l'Equipe, publié ce matin, l'ancien président du Stade Rennais, Olivier Létang, désormais homme fort du LOSC, serait apparu dans certaines décisions prises par la famille d'Eduardo Cam-avinga.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le palmarès des Rouge et Noir

C'est bien connu, on ne prête qu'aux riches. Et aux personnes influentes qui réussissent dans leurs parcours. C'est le cas d'Olivier Létang, ancien homme fort du Stade Rennais, certes poussé dehors par la famille Pinault, mais dont les bons coups dans le monde du football ne sont plus à présenter. Que ce soit au PSG, auparavant, ou désormais au LOSC, lui qui a pris la place de Gérard Lopez en qualité de président du club nordiste.

Tout aussi intéressant, le rôle qu'aurait eu, et le conditionnel est de rigueur, Létang dans les récentes décisions prises par la famille du prodige du Stade Rennais, Eduardo Camavinga. Début décembre, alors que ce dernier connaissait un coup de pompe sur les terrains, la gestion de ses intérêts a changé. Fini l'agent Moussa Sissoko, place à l'agence ICM Stellar Sports, qui gère notamment les carrières de Gareth Bale (Tottenham), de Mason Mount (Chelsea) ou encore Jérémy Doku (Rennes). 

Selon le quotidien sportif l'Equipe, une rumeur persiste. Et renvoie à l'interventionnisme supposé de Létang dans ce dossier. Extrait : "Comme le rôle qu'aurait joué, selon plusieurs sources, l'ex-président rennais Olivier Létangdans le rapprochement entre Camavinga père et Stellar, qui se serait poursuivi par une collaboration entre Stellar et Létang si ce dernier n'avait pas été attiré par Lille. Létang a réfuté toute implication : "Je n'ai aucun contact avec Stellar, tout ça est complètement faux. Je n'ai pas reparlé à Célestino, le papa d'Eduardo, depuis que je suis parti du Stade Rennais, et je n'ai eu aucun contact avec Eduardo, sinon un petit message sympa que je lui ai envoyé pour son permis de conduire et ses 18 ans. C'est tout."

Seule certitude, et c'est également l'Equipe qui le précise, Stellar aurait mis les moyens pour s'attacher les services de Camavinga. Une somme de 2,5 millions d'euros est ainsi évoquée dans les colonnes du quotidien.