Stade Rennais, ASSE – Mercato : Rennes se laisse trois options pour régler le cas Niang
M'Baye NiangCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
PROBLEME

Stade Rennais, ASSE – Mercato : Rennes se laisse trois options pour régler le cas Niang

M'Baye Niang toujours au Stade Rennais après le 31 août, c'est un échec pour les Rouge et Noir. Néanmoins plusieurs solutions restent à l'étude pour se séparer du Sénégalais.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Noir

Evoqué à l'ASSE dans les dernières heures du Mercato avant que Claude Puel ne mette finalement son veto, M'Baye Niang (26 ans) est toujours bloqué au Stade Rennais. Un vrai problème pour Florian Maurice qui dispose d'un lofteur qui a coûté 15 M€ et dispose de l'un des plus gros salaires du vestiaire avec un contrat courant jusqu'en juin 2023.

Rennes espère toujours que ça bouge dans le Golfe

D'après Ouest-France, trois solutions sont désormais envisagées pour solutionner le cas Niang, qui s'entraîne à part à la Piverdière et sur lequel Bruno Genesio ne compte pas spécialement : la première est un départ dans le Golfe ou en Russie avec des Mercato pouvant fermée au plus tard le 30 septembre (Qatar). « Tous les marchés ne sont pas fermés. Ça reste ouvert pour lui. Les clubs français sont aussi en capacité à prendre un joker d'un club français », a rappelé Florian Maurice (directeur sportif du Stade Rennais).

L'option française en est une autre même si elle s'annonce compliquée dans la mesure où le gros salaire de M'Baye Niang est un frein pour beaucoup. L'ultime option est « moins probable » dixit Ouest-France, mais elle existe : une résiliation pure et simple du contrat du joueur. Problème : il faudrait signer dès à présent un gros chèque à Niang.

Niang : le Golfe, un rôle de joker ou le Pôle Emploi

Le Stade Rennais étudie toutes les options possibles pour se débarrasser de M'Baye Niang (26 ans). Si la porte reste ouverte à certains marchés plus exotiques, l'option d'un licenciement pur et simple du joueur est aussi sur la table.