Stade Rennais – Mercato : le départ de Rugani laisse quelques regrets en Bretagne
Daniele RuganiCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
FLOP

Stade Rennais – Mercato : le départ de Rugani laisse quelques regrets en Bretagne

Alors que Daniele Rugani se relance tranquillement du côté de Cagliari, le Stade Rennais connait actuellement quelques soucis avec son axe Da Silva – Aguerd.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Noir

Si Daniele Rugani s'est avéré être un flop de quelques mois au Stade Rennais, l'Italien est aujourd'hui regretté en Bretagne. Prêté par la Juventus de Turin et blessé après seulement 107 minutes jouées en deux apparitions, l'intéressé est reparti après seulement quatre mois à la toute fin du Mercato. Direction Cagliari (Série A), qui lui promettait plus de temps de jeu.

Déjà apparu à deux reprises (180 minutes) en Sardaigne, Daniele Rugani a permis au Stade Rennais de réaliser quelques économies sur son salaire … Mais il a également privé le tandem Nayef Aguerd – Damien Da Silva d'une concurrence chevronnée dans l'axe.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Sans concurrence le tandem Aguerd – Da Silva s'endort

Sur les trois derniers matches, le tandem breton a concédé six buts et l'axe est clairement impliqué. Autre souci : le troisième défenseur central de l'effectif Gerzino Nyamsi n'est pas plus performant actuellement et l'ultime cartouche Brandon Soppy, latéral droit de formation, est encore trop tendre pour l'axe. « Sans réelle concurrence pour les bousculer, Aguerd et Da Silva ont moins à hausser leur niveau de jeu », assène Ouest-France, pas loin de regretter que l’énigme Rugani n'ait pas prolongé son séjour de quelques mois en Ille-et-Vilaine.

Rugani est parti à sa demande, selon Florian Maurice

Reste que le départ de l'Italien est avant tout un choix personnel. Dans un entretien à Ouest-France publié ce vendredi, Florian Maurice a évoqué le cas de Daniele Rugani. Un prêt payant (2 M€) écourté... A la demande du joueur : « Il venait d’un club important et avait sa propre valeur marchande. Le joueur vient mais ne joue pas car il se blesse pendant deux moins et demi. La situation fait qu’on a plus qu’une compétition et plus assez de temps de jeu pour lui en fonction des autres défenseurs centraux. On lui a posé la question et pour lui, c’était clair, il avait envie d’aller voir ailleurs ».